lundi 17 juillet 2017

Note technique à Pierre-Olivier SUR suite à la publication dans le JDD du 16 juillet 2017 de son article « AnaCrim a tué le juge LAMBERT » : Dans la série télévisée ALIAS, les agents secrets et les barbouzes passent une partie de leur temps à leurrer les instruments de surveillance electronique et de recueils de données ; par exemple en inscrutant leur présence dans des images de surveillance electronique ici ou là, en piratant et s'appropriant des traces electroniques et de géolocalisation de téléphonie mobile, etc.. Bref, les prochains défis pour les voleurs, les escrocs et les assassins sont de leurrer les intelligences artificielles qui ont comme toutes formes d'intelligence une logique et une méthode à leurs constructions, croire que l'intelligence artificielle est infaillible c'est déjà tomber dans un gros panneau sur lequel comptent bien les escrocs, les voleurs et les assassins. Le véritable défi pour les sociétés humaines est non pas de se fier aveuglément à des instruments d'intelligence artificielle qui même si elle dépasse en puissance et en vitesse l'intelligence humaine reste issue et conçue par elle ; il faudrait d'ailleurs parler d'intelligences humaines et d'intelligences artificielles pour être précis. Le véritable défi pour les sociétés humaines est de convaincre les assassins, les voleurs et les escrocs de mettre leurs formes d'intelligence au service des communautés humaines afin d'éviter la destruction de notre planète. Car nous n'avons plus vraiment le choix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire