vendredi 1 mars 2019

Proverbe franco-américain : « Only the strongest mémé will survive » ( Nota bene : a mémé is a woman over 50 years old, ex : Jane FONDA is a mémé)


Note technique à ceux et celles qui veulent écrire « une histoire des Blancs » : qu'ils et elles se procurent les livres d'histoire produit par les empires coloniaux britanniques ou français du XIXe et début XXe siècle ou les livres d'histoire de l'Afrique Du Sud sous apartheid, ils auront une histoire produite par des Blancs pour des Blancs dans un environnement culturel raciste. Est-ce qu'au XXIe siècle, nous avons besoin d'une histoire des Blancs produite par des personnes de toutes les couleurs ? Au XXIe siècle, il nous semble que c'est surtout l'histoire des êtres humains qu'il est important d'écrire et marteler : les Blancs, pas plus que les Noirs, ou les Jaunes, ou les Rouges ou les Violets ne constituent des groupes humains homogènes culturellement, le croire c'est être raciste. En France, grâce aux pratiques de l'archéologie préventive, les historiens du moyen âge ont compris que le moyen âge était une période beaucoup plus riche et diverse culturellement que ce qu'en avaient raconté par écrit les catégories les plus privilégiées qui s'étaient bien sûr mis en scène à leur avantage. De là où nous sommes, ce que nous comprenons dans ce désir de continuer à séparer les personnes en fonction de la couleur de leur peau ou de leur cheveux , c'est qu'il est pratique de dire aux personnes non blanches pauvres : « vous vous êtes pauvres parce que vous avez été discriminé, les blancs pauvres le sont parce qu'ils sont bêtes, surtout ne discutez pas avec eux de vos intérêts économiques communs, surtout n'établissez pas de syndicats, de luttes communes, etc... ». J'aimerais me tromper. Poil aux nénés !


Si j'en crois une brève du Canard Enchaîné, un des journaux français spécialisé dans l'analyse économique, Les échos, ne ferait pas la différence entre subventions de fonctionnement et cadre légal contraignant favorisant la production et les échanges soit la création et la circulation de richesses au sein d'un territoire donné : ces mecs et ces meufs maitrisent les sciences économiques comme moi l’aïkido ! Depuis le temps que les entreprises européennes demandent un « buy european act » , certains et certaines auraient peut-être pu comprendre que ce n'était pas juste un truc pour meubler les conversations dans les clubs d'entrepreneurs ! Il serait bien que l'Union européenne nous prouve que ceux et celles qui affirment que les apparatchiks des ex pays satellites de l'URSS ont parfaitement pu s'intégrer dans sa bureaucratie tout en la contaminant de leurs visions et pratiques corrompues et mafieuses de l'économie- c'est pratique les subventions de fonctionnement voire d'équipement c'est plus facile à détourner- que ceux et que celles qui affirment cela ont tort.


Concerne l'hypothèse émise par Thomas CLERC d'une présence du Mal rue ERLANGER, Paris, France, Terre : Objet trouvé, portrait d' « Emile d'ERLANGER, la baronne » réalisé par Romaine BROOKS vers l'an 1924.

dans les épisodes précédents : https://manuelleyerly.blogspot.com/2019/02/blague-nulle-note-technique-thomas.html

Toujours à l'avant garde de la lutte contre les stéréotypes de genre : un dessin de Le Fred THOURON ou THOUROV paru dans le Canard Enchaîné du mercredi 27 février 2019 où il est possible de voir un homme faire du repassage (bon, le type repasse son téléphone portable pliable mais bon ce n'est qu'un début, une fois à la table et le fer en main, y a plus qu'à placer discrétement la panière de linge à repasser en position stratégique …)




  • Moi, je crois que la solution consiste à ne plus rien repasser du tout.
  • Oui, je suis d'accord : le XXIe siècle sera flou.

mardi 26 février 2019

Meditations of the crazy cow : I must say that in french or at least in France, there's no bishop in the chess game but a mad one. So if the bishop could be a mad one, it's an opinion but if the mad one is a bishop, it's a professionnal choice ; Maybe it's a consequence of the french Revolution that put the religion out of everything so even of the chess game. I must say i feel sorry for english speaking people that can 't use the diagonal of the crazy one in order to move but have to follow the one of the bishop … But maybe there is there the explanation of why the english speaking people are such more efficient to change for real the real …


  • So do you think the french crazy cow is an holy cow for the english speaking people ?
  • Well, there's no cow in the chess game but a horse.
  • Yeah.

les questions qui se posent (depuis dix mille ans) : Could Marcel DUCHAMP or MAGRITTE be the great-grandfathers of the memes makers ?





CF images de LHOOQ et ceci n'est pas une pipe
  • There must be already some answers to that question on the web
  • Yeah.
  • Et pourquoi pas Tristan TZARA et DADA comme ancêtres, ce serait plus ouvert comme filiation ? Enfin c'est mon avis ...
  • Moi, je dirais Isidore ISOU, les lettristes, le traité de bave et d'éternité https://www.youtube.com/watch?v=hy7XrmOqgyc mais bon, j'y connais que dalle...
  • Pourquoi Béatrice DALLE ?