lundi 22 mai 2017

Soutien à Mustapha ADIB, ex-officier marocain dénonçant la corruption de la monarchie dirigée par Mohammed VI et spoliant les peuples marocains.




Voilà un bon exercice pratique de méditation pour la gauche politique française. Un pays qui crée de la richesse par son industrie du luxe en vendant des sacs à main et des robes à des dictateurs et prédateurs de peuples est-il un pays qui défend les droits de l'homme ? Comment concilier industrie du luxe et émancipation mondiale des peuples et des individus ? Karl LAGERFELD prônait « le luxe pour tous » mais dans les faits il ne payait pas ses impôts, planquait son fric et accélérait l'accouplement dégradant des industries de produits de luxe avec les industries à créer du rêve et de l'envie au détriment des savoir-faire des industries des produits de luxe.
Ceci dit, « le luxe pour tous » n'est peut-être pas une fausse piste. « Luxe calme et volupté » écrivait Baudelaire. défendant une définition non ostentatoire du « luxe ». Il est possible de le dire autrement par la formule « la haute qualité pour tous et à tous les étages ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire