lundi 15 mai 2017

Lu dans le journal Libération du 13 mai 2017 : Emmanuel MACRON ne serait pas « Un homme de gauche au sens français du terme » : alors là, dans la série comment contourner le problème que doivent se poser les uns et les autres se réclamant de la gauche sur la scène politique française, c'est assez balèze ! C'est pourquoi nous sommes allés voir dans le dictionnaire ce que voulait dire «gauche au sens français du terme »



dans le Petit Robert édition 2002 :

Gauche : adjectif et nom apparaît vers 1225 depuis « gauchir ».
I
1 - qui est de travers, qui présente une déviation. Mathématiques : figure géométrique, courbe gauche gauche qui n'est pas contenue dans un plan (ex l'hélice) Quadrilatère gauche dont les sommets ne sont pas coplanaires. Droites gauches , non coplanaires deux à deux [serait là l'explication de la prégnance des conceptions de la droite politique pour tout ce qui se passe entre deux personnes situées dans un même plan, par exemple horizontal, comme le lit?] surface gauche : surface réglée non développable [là, j'ai eu la flemme, pour l'instant, d'essayer de comprendre]
2 – [personnes] dépourvu de grâce, d'adresse, d'assurance [donc là pas de souci, HOLLANDE ou SAPIN sont des hommes de gauche et le positionnement ni de droite ni de gauche de MACRON trouve sa justification, mais alors pourquoi Michel P0NIATOWSKI ou Charles PASQUA n'ont-ils pas été considérés comme des hommes de gauche ?] Balourd, empoté, emprunté, godiche, inhabile, lourdaud, maladroit, malhabile, nigaud, pataud. « Il se sentait fort gauche dans ce rôle de mentor » (Martin du Gard). - Par extension, geste gauche, maladroit ou disgracieux. Manières gauches, attitude, air gauche, gène mal à l'aise, contraint, embarrassé.
II – apparaît vers 1471 ; a remplacé senestre.
1 (en parlant de la main) – qui est situé du côté du cœur [tiens cela me rappelle une tirade de Giscard D'ESTAING à François MITTERRAND], parce que cette main est ordinairement malhabile, gauche. Par extension se dit du côté où est la main gauche (opposé à droit) main, bras, œil gauche. Le poing gauche, crochet, direct du gauche. Être né du côté gauche : être né hors mariage. Mariage de la main gauche : union libre, concubinage. Se lever du pied gauche : être de mauvaise humeur, mal commencer la journée. Par extension, en parlant d'une partie d'une chose : qui est du côté gauche dans le champ visuel de l'observateur. (1672 traduction de l'anglais) politique se dit dans une assemblée délibérante du côté situé à main gauche du président. Le centre gauche composé des centristes les plus proches des positions de gauche.
2 nom féminin « la gauche » : orientation de l'espace correspondant au côté gauche d'une personne et par analogie d'une chose. S'asseoir la gauche de quelqu'un [je me souviens que Jesus Christ est assis à la droite de Dieu mais qui donc est assis à sa gauche?] à ma gauche, à notre gauche, la file de gauche. Locution familière « jusqu'à la gauche » : complètement [tiens est-ce un écho expliquant les dérives totalitaires des gouvernements de gauche s'étant déroulés ici ou là historiquement?] « Affaire compliquée que les journaux surent exploiter jusqu'à la gauche » (Cendrars) [c'est sans doute en tant que petite fille d'alcoolique que l'expression « jusqu'à la lie » m'est plus familière]- Partie, côté d'une chose qu'un observateur voit à sa gauche. Locution adverbiale : à gauche : du côté gauche, sur la gauche. Au fond à gauche. Dialecte militaire « demi tour à gauche, gauche ! ».
Sens figuré : passer l'arme à gauche : mourir [est-ce qu'en mourant le Parti Socialiste français essaye enfin d'être offensif à gauche ? ] Mettre de l'argent à gauche, de côté, en le dissimulant, épargner [François FILLON était-il un homme de gauche au sens français du terme?] Mathématique : Limite à gauche (d'une fonction). Intervalle fermé à gauche. Suite bornée à gauche, suite bornée inférieurement. - De gauche à droite. A droite et à gauche. « Lucas tournait la tête à droite et à gauche ainsi qu'un dindon inquiet » (Mac ORLAN) [est-ce là une description de BAYROU ?] Figuré : de tous les côtés de toutes parts_ de droite et de gauche : de tous côtés.
III Nom féminin apparaissant en 1791 : LA GAUCHE : les membres d'une assemblée politique qui siègent à la gauche du président et professent des idées avancées, progressistes [à froid, j'aurais tendance à dire que cette définition a été rédigée par des gauchistes et non par des lexicographes mais si je replace cette phrase dans le contexte de 1791, je comprends mieux] La fraction de l'opinion que représentent ces membres de l'assemblée. « Si la gauche fait une politique de droite, ce n'est plus la gauche » (Beauvoir) [Simone a dit cela en quelle année?]. Gouvernement, politique de gauche, partis de gauche. Union de la gauche, des partis de gauche. La gauche caviar. La gauche américaine (démocrate, libéral), anglaise (travailliste) [là je crois que l'on tient le bon bout, si t'es libéral, t'es de la gauche américaine et si t'es assis à la gauche du président de l’assemblée t'es de la gauche française, donc si t'es assis à la gauche du président de l'assemblée et que t'es libéral, t'es un mec de gauche americano-français. voilà. C'est tout de suite beaucoup plus clair ! ]Extrême gauche : partie de la gauche qui ont les idées les plus avancées [là, je dirais que les rédacteurs de la définition sont des marxistes qui croient au matérialisme historique]. (gauchiste). Vieilli au pluriel : les partis de gauche. Le bloc, le cartel des gauches [cette définition datant de 2002, faut-il trouver là dans cet usage pluriel vieilli, l'indice expliquant l'échec de la gauche dite plurielle de JOSPIN ? ]
être à gauche, de gauche : avoir des opinions de gauche (voir aussi gauchisant) Voter à gauche.
Contraires : droit, plan, habile, adroit, dextre, droit, droite. »

En tant que fou littéraire, je pense qu'il serait important afin de savoir ce que signifie l'expression « un homme de gauche au sens français du terme » de se fier plutôt à un dictionnaire de 2017 puisqu'il paraît clairement que cette définition du mot « gauche » dans la langue française proposée dans le dictionnaire le petit Robert de l'année 2002 est confuse, contient plusieurs strates de rédactions et donc n'avait pas été travaillée en profondeur depuis longtemps. D'ici à dire que ce serait parce que la définition du mot « gauche » avait été un peu abandonnée dans un dictionnaire que la gauche politique avait disparu du premier tour de l’élection présidentielle cette année-là serait un peu rapide. Il faudrait pour se faire une idée de l'impact réel voir et analyser les définitions existantes du mot « gauche » dans plusieurs dictionnaires édités dans les années 1978, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007, 2012, 2017, travail qui relève plus des compétences des espions roux du réel que des fous littéraires, Les espions roux du réel disposant, en principe, de structures et de ressources dont les fous littéraires sont totalement dépourvus puisque fous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire