lundi 22 mai 2017

Note technique : quand le sage montre la lune, l'idiot y voit les fesses de sa femme (ou de son mec).


Concernant la nomination de monsieur Nicolas HULOT au ministère de la transition écologique et solidaire, nous avons entendu et lu des commentaires qui, nous a t'il semblé, oubliaient le point principal à savoir les humains commencent à être dans la große merdre avec le climat (j'ai mal compris où il a neigé dans les Pyrénées en ce mois de mai?) et çà va être une catastrophe si les humains ne changent pas leur mode de production industrielle et leur mode de vie à haut gaspillage. C'est-à-dire que savoir si la prochaine palme d'or du festival de Cannes sortira en salles ou de mon trou du Q, franchement, ce n'est pas très important par rapport au fait de savoir si nous allons pouvoir continuer à produire de la bouffe sous nos latitudes. Bien sûr, si je suis un exploitant de salle de cinéma, c'est important justement pour savoir si je vais pouvoir continuer à avoir de l'argent pour m'acheter de la bouffe mais si il n'y a plus rien à bouffer de toutes les façons. Comme diraient les chefs sioux, il y a bien un moment où les êtres humains blancs vont se rendre compte que l'argent ne se mange pas ...
Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le projet de Notre Dame des Landes c'est économiquement parlant d'abord un parking Vinci adossé accessoirement à un aéroport dit international.
Quand à ce nouveau gouvernement, on peut en penser ce qu'on veut mais au moins il témoigne d'un projet politique et économique pour la France et pour l'Europe au sein du monde (c'est-à-dire pour les êtres humains vivant en France et en Europe parmi les êtres humains vivant dans le monde). Il témoigne de la présence d'une pensée politique à l'oeuvre. Ouf ! Çà change ! Çà vaudrait la peine d'essayer de leur donner une majorité au Parlement au mois de juin prochain. Celui qui n'essaye pas ne se trompe qu'une seule fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire