jeudi 17 novembre 2016

The intergalactical guild of the poets thanks Bob DYLAN not to go.

http://www.lemonde.fr/musiques/article/2016/12/12/les-mots-de-bob-dylan-l-emotion-de-patti-smith_5047412_1654986.html

mention spéciale à monsieur HOrace ENGDAHL pour son discours : Pendant la cérémonie, l’académicien Horace Engdahl a défendu un choix « audacieux », rappelant que « dans un passé lointain, toute la poésie était chantée ou récitée, les poètes étaient des rapsodeurs, des bardes, des troubadours, la poésie venait de la lyre ». Bob Dylan, c’est comme si « l’oracle de Delphes lisait à haute voix les nouvelles du soir », lance-t-il, avant d’enfoncer le clou, sourire en coin : « Si les gens du monde littéraire grognent, rappelons-leur que les dieux n’écrivent pas, ils dansent et ils chantent. »

Déçus ou déchus ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire