jeudi 15 juin 2017

Précision technique à monsieur DELEVOYE : les hospices à notre connaissance n'existent plus, ainsi l'expression « mettre quelqu'un à l'hospice » devrait devenir « mettre quelqu'un à l'EHPAD » pour rester compréhensible.



Lu dans le Canard ENCHAîNé daté du mercredi 14 juin 2017 : monsieur DELEVOYE aurait dit à madame Rachida DATI, sur le plateau de BFMTV, « Mettez-moi tout de suite à l'hospice ! » alors que celle-ci lui faisait remarquer qu 'il était entré au RPR (soit le rassemblement pour la république) alors qu'elle n'était pas née, coquetterie démontrée par le Canard Enchainé, soit monsieur DELEVOYE a commencé sa carrière politique il y a plus de trente ans et madame Rachida DATI a cinquante et un ans.
Et monsieur DELVOYE aurait du dire « mettez-moi tout de suite à l'EHPAD ! » afin de coller au réel de juin 2017. Nous proposons également une modernisation c'est-à-dire une post-modernisation totale de l'expression en transformant « mettre quelqu'un à l'hospice » par « coller à quelqu'un un assistant de vie » ainsi monsieur DELEVOYE aurait pu dire « Collez-moi tout de suite un assistant de vie ! » à madame Rachida DATI sur le plateau de BFMTV le 11 juin 2017 au soir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire