mardi 27 juin 2017

Les questions qui se posent : Recevoir les compliments d'un rocker croulant est-il vraiment flatteur ? Lu dans le JDD du 26 juin 2017 : « Carla BRUNI félicitée par Mick JAGGER. « J'aime la french touch que tu lui as donné. » Mercredi sur Twitter, Mick JAGGER a posté un message de félicitations à son amie Carla BRUNI pour la reprise qu'elle vient de faire de miss you. »

  • le mec JAGGER va toucher des droits d'auteur, il est normal qu'il participe à la promo !
  • tais-toi, tu me donne envie de vomir.
  • Non, c'est l'organisation industrielle de la production culturelle qui te donne la gerbe et tu ne le comprends pas.

Dans les années 80 du siècle vingt, il se racontait que Mick JAGGER payait un mec qui vivait dans la montagne suisse, le mec devait juste vivre sainement et donner son sang à Mick JAGGER qui ainsi, chaque année, aurait renouvellé son sang pourri par les drogues et l'alcool. Une sorte de lifting du mythe du vampire. Je ne me souviens pas de ce qu'en raconte François BON dans son roman sur les faux monnayeurs qu'ont été les Rolling Stones … Toujours dans les années 80, je me souviens qu'il y avait eu une farce qui consistait à dire qu'on avait le numéro de téléphone de la villa de Mick JAGGER en Suisse, je me souviens qu'il fallait mettre cinq francs dans la cabine téléphonique, cinq francs français de l'époque qui était aussitôt mangé dès le téléphone décroché. Je me souviens d'Olivier, qui pratiquait le full contact et était fan sans aucun second degré de Jean-Claude VANDAME, qui avait complétement paniqué lorsqu'il avait entendu la voix de Mick JAGGER dire « ALLO, c'est Mick JAGGER » ou peut-être « Hello, it's Mick JAGGER ». Pendant quelques secondes, Olivier, qui pratiquait le full contact et était fan sans aucun second degré de Jean-Claude VANDAME, pendant quelques secondes, Olivier avait cru être en contact avec Mick JAGGER himself « Allo, allo, Mick (qu'il prononçait Mique), Mick, c'est Olivier » puis la bande son continuait et Mick JAGGER vendait ses salades soit peut-être un film sur une tournée des Rolling Stones. Ce devait être la première fois qu'existait un numéro de téléphone surtaxé de promotion publicitaire. Nous n'étions pas habitué à ce genre de choses, le téléphone et les conversations téléphoniques restaient encore un eldorado à conquérir pour les marchands et les publicitaires. Je ne me souviens pas du tout quelle avait été ma réaction. Aujourd'hui,en 2017, je pense que ce gag avait été propagé par les promoteurs du numéro de téléphone publicitaire eux-mêmes. Cette blague leur apportait de l'argent. Ceux et celles qui font du fric le savent : Il n'y a pas de petits profits, tout est bon (à prendre) !
« tout est bien » est le texte laissé par Kirilov ,héros de DOSTOIEVSKI ,avant son suicide.

https://www.youtube.com/watch?v=hic-dnps6MU

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire