samedi 31 décembre 2016

Carnet de notes de Mademoiselle Delphine ERNOTTE, présidente de France Télévisions.



Que sont devenues toutes les productions audiovisuelles de la structure de BONGIOVANI Pierre dans le fin fond de la Franche-Comté ou du Jura, je ne sais plus  [http://lecube.com/fr/pierre-bongiovanni_378] ? De même pour toutes les productions labellisées LE FRESNOY [http://www.lefresnoy.net/fr] ? Il y aurait peut-être moyen de les diffuser en boucle et en masse aléatoire sur France 4. Après tout faire de cette chaine une chaine contemplative où il serait possible de voir le tout et le n'importe quoi de la production audoivisuelle expérimentale française européen voire mondiale serait une avancée majeure de la télé de service public … Les personnels et les usagers des EPHAD me seraient reconnaissants ! Et je pourrais peut-être tenir mon budget sans avoir à baisser mon salaire … Je devrais aussi réfléchir à proposer aux producteurs des films de fiction ou documentaires qui ne sortent jamais en salle ou font juste trois petits tours et puis s'en vont une possible exposition télévisuelle sans contrepartie de droits mais juste pour la renommée. Je ne pense pas que les artistes de ces œuvres ne pensent qu'au fric, ils seraient aussi contents que leurs œuvres soient juste vues... Faire de France 4 une sorte de salon des refusés de l'audiovisuel me semble une voie plus qu'intéressante... un truc gagnant gagnant à la fois sur la qualité et sur le budget. Enfin en ce qui concerne mon problème de budget, s'entend surtout bien sûr. Mais le public aussi. Les gens qui sont épuisés par toute la connerie mondiale et qui ne veulent que se laver le cerveau en regardant des trucs et des machins à la télé devraient y trouver leur compte.
(à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire