samedi 27 juin 2015

Note technique des poètes maudits à Christiane TAUBIRA.




Nous sommes assez d'accord avec l'idée d'une semaine de travail à trente deux heures mais dans le cadre d'une négociation mondiale conduite par le B.I.T., afin que cela vaille de VLADIVOSTOK à LIMA en passant par DAKKA et DOHA, etc. En ce qui concerne le travail le dimanche, on ne peut pas dire être contre et dans le même temps dire vouloir profiter de ce temps libre pour aller au musée, par exemple : Parce qu'à moins que tout y ait été automatisé, il faut bien que des personnes y travaillent, dans les musées par exemple, pour y accueillir du public et, sauf à considérer ces personnes ainsi que les personnels des hôtels, des restaurants, des boulangeries, des marchés, des théâtres, des cinémas, etc... sauf à considérer ces personnes tels des parias, le travail le dimanche n'est pas une si grande nouveauté. Et que les curés ne nous fassent pas la leçon puisqu'ils sont les premiers à travailler en ce jour-là.... à nous faire croire en DIEU et l'amour...ce qui est un gros boulot...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire