vendredi 19 juin 2015

forum « agriculture bio et raisonnée sont dans un bateau »




  • salut çà va ?
  • Ouais, bof, je me sens un peu mal parce que j'ai utilisé des produits chimiques contre les limaces et les escargots et j'ai l'impression d'être une grosse nazi(e).
  • Ben, pourquoi t'as utilisé des produits chimiques alors ?
  • Ben, j'ai essayé des produits machin à base de je ne sais pas quoi japonais, çà ne marchait jamais, après j'ai utilisé de la bière mais les escargots n'en buvaient pas et c'est vrai qu'il y a un moment où t'as envie de pouvoir bouffer tes salades ou que tes plants de concombre ou de courge poussent pour produire des fruits et non pas pour nourrir les escargots et les limaces. Et alors, j'ai craqué...
  • Ouais, en fait t'avais la flemme de t'en occuper minutieusement tous les jours...
  • Ouais, c'est cela.
  • Tu te sens mal parce que tu as vu les escargots agoniser et que tu savais que tu en étais la cause.
  • J'ai été traumatisée dans mon enfance par la lecture d'une BD où t'avais une gamine qui, à un moment, se trouve dans un monde parallèle et un ours en peluche qu'elle avait abandonné dans une cave vient se venger, il s'était fait manger le bras par un rat et il dit à la gamine qu'il va lui arriver la même chose, bon, bien sûr après cela se termine bien, le chat que la gamine avait toujours bien traité la sauve, etc, blabla, mais cette idée du jouet maltraité qui vient se venger m'avait terrorisée..
  • Et donc là, t'as peur que, dans un monde parallèle où les escargots ont dominé et colonisé le monde, ils t'empoisonnent et te laissent agoniser lentement, c'est cela ?
  • C'est peut-être aussi à cause de l'historien d'art Daniel ARASSE qui racontait que les escargots dans les représentations peut-être médiévales étaient Dieu : Dieu est puissant mais il est très lent et c'est pour cela qu'il y a tout ces problèmes sur la Terre.
  • Tu devrais voir les choses plus simplement : tu plantes des salades et des concombres pour les manger et donc tu te donnes les moyens de les faire pousser tout en faisant attention. Et je ne crois pas que les escargots soient une espèce menacée.
  • Ouais, c'est cela tu as un objectif et tu te concentres sur ton objectif.
  • Ne parles pas comme cela, je suis allergique à ce type de discours.
  • Bref, je me sens traitre, faudrait que j'essaye quand même de me rerenseigner sur les autres méthodes...
  • Ce que je ne comprends pas dans ce que vous dites c'est que les granulés anti-limaces qu'elle a utilisé sont censés être utilisable en agriculture biologique, alors où est le problème ?
  • N'oublie pas que « bio » est devenu un argument marketing, je ne crois pas trop que l’utilisation de ces machins soit compatible avec du bio.
  • Moi, je trouve que faire un potager, c'est une bonne école de vie. Par exemple, toutes ces conneries psychologiques de ma chatte, blabla, ben, en fait, si tu regardes les plantes pousser, tu comprends beaucoup mieux la société et les comportements humains.
  • Ouais, t'as raison, moi, je ne peux saquer les plantes qui s'entortillent autour des autres et les étouffent pour grandir.
  • Moi, un truc qui me fait marrer, ce sont les plantes qui imitent les plantes que tu as semé. À côté des patates, t'as parfois des espèces de faux plants de patates, t'as la plante mais t'as pas de patates, c'est juste une imitation, la plante grandit, prend de la place mais elle ne te nourrira pas.
  • Ouais, j'ai déjà vu cela avec les carottes et les navets.
  • Ah, ouais, c'est comme chez les humains.
  • Ouais, je te dis, le potager et le jardin, t'apprends plein de trucs, c'est hyper subtil. Avec les animaux, c'est toujours plus ou moins lié au sexuel alors que la plante, c'est plus individualiste, elle cherche sa forme, sa taille, le soleil, son eau, son espace, etc..
  • C'est peut-être simplement que tu n'as pas accès à la sexualité des plantes.
  • T'as raison. Comment se représenter l'analogue d'un film de Q pour les plantes ?
  • Le mec dont t'as toujours l'impression qu'il sort d'une séance d'UV ?
  • Ouais, celui-là, et alors j'ai été déçu en bien comme on dit chez les Suisses. En fait, je ne sais pas si le mec est juste un bon acteur sachant choisir ses mots ou s'il est plus ou moins sincère, mais t'avais quand même l'impression que ce mec n'est pas complètement étranger au monde paysan.
  • Ben, voilà, t’empoissonne tes escargots et maintenant tu comprends le patron de la FNSEA, t'es sur une mauvaise pente .. et d'abord, qu'est-ce donc que tu sais du monde paysan ?
  • Moi, ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les éleveurs de porc dépensent beaucoup d'argent pour nourrir leur porc. Cela me semble le monde à l'envers.
  • Pourquoi ?
  • Ben, il me semble avoir toujours entendu que le porc mange les déchets de la ferme, c'est l'animal idéal, il bouffe n'importe quoi et ensuite « dans le cochon tout est bon » !
  • Ouais, cela c'est le modèle paysan, la famille qu vit dans sa ferme et vend ses surplus, mais les éleveurs de porc produisent des porcs pour nourrir les autres. La plupart des paysans sont rentrés dans le système monétaire, avant ils étaient beaucoup plus indépendants.
  • N'empêche que pour aider les éleveurs de porc, il y aurait un truc à imaginer pour que les porcs mangent des déchets de ... je ne sais pas... des cantines, des restaurants, des hôpitaux.
  • Ben, voilà, la bouffe périmée des supermarchés, ce devrait être pas mal, non ?
  • Et cela bien sûr, ce n'est pas le mec de La FNSEA qui va l'imaginer puisqu'il produit des tourteaux pour nourrir les porcs !
  • Ouais, mais dépenser du fric pour nourrir des cochons, c'est le monde à l'envers, je le répète.
  • T'es sûr de ce que tu dis ?
  • De ce que je me souviens avoir entendu, tu veux dire ?
  • Bon, arrêtez de vous chamailler. L'agriculture c'est l'avenir, j'ai eu une grande vision : dans le futur, d'une part, t'auras de grandes coopératives qui produiront pour les autres mais t'auras surtout plein de gens qui produiront pour eux et éventuellement échangeront leur surplus avec d'autres, et cela même en ville. Le plein emploi industriel c'est terminé. Nous allons revenir vers des formes de vie où les personnes sont majoritairement occupés par produire leur bouffe et leur énergie, le tout prés de chez eux.
  • Mais c'est horrible !
  • Non, c'est super à la condition que dans ta jeunesse, tu aies pu voyager et fait plein d'expériences. Disons que dans le monde du futur, les jeunes entre quinze et trente deux ans voire plus feront le tour du monde en vélo ou à pied et cela sera la grande partie de leur éducation, ils travailleront un peu ici ou là, apprendront dans des lieux d'étude ici ou là, certains s’arrêteront ici ou là pour fonder famille etc..
  • et quand ils divorcent ils repartent en voyage alors ?
  • Ouais, enfin sauf s'ils ont des enfants, je n'en sais trop rien. … J'ai eu une vision, j'ai pas visité tous les détails et les recoins.
  • Mais pourquoi vous ne prenez pas le monde tel qu'il est en lieu et place de toujours chercher des utopies.
  • C'est le monde qui n'a pas voulu de nous. C'est bien pour cela que nous sommes obligés d'en inventer d'autres.
  • C'est épuisant.
  • Ce sont des cousines et des cousins de Sysiphe ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire