vendredi 14 octobre 2016

Note technique (suivi d'un forum) des fous littéraires : nous contestons formellement que la phrase « le mot chien ne mord pas » soit un proverbe chinois !


En effet à notre connaissance, cette phrase est issue du cours de linguiste générale professée, au peut-être, début du XX e siècle, par Ferdinand de Saussure afin d'illustrer auprès de ses élèves l'écart existant entre les mots et les choses : le langage est déjà une représentation.
Puis, à la fin du XXe siècle, Laurent QUINTREAU publia, dans la revue Perpendiculaire, un texte intitulé « le concept de chien ne mange pas de croquettes », texte où il raconte comment il essaie de comprendre son chien (comment il essaie d'avoir accès au monde tel que perçu par son chien).
En ce début de XXI e siècle, afin de poursuivre ce chemin ou cette voie, non issue d'un proverbe chinois donc, nous imaginons qu'il s'agirait peu ou prou de poster sur les plate-formes You Tube ou Dailymotion un tutoriel intitulé « le chien numérique n'aboie pas sur Twitter », tutoriel dont le contenu précis échappe pour l'instant à notre entendement, nous laissons ainsi les options et possibilités ouvertes en réalisation de creativité commune.
Nous tenons à signaler avoir récemment entendu une autre formulation de cette problématique qui gigote autour de cette nébuleuse d'idées, nous tenons à signaler avoir entendu l'imam dit de Bordeaux dire au club de la presse d'Europe numéro 1 : « les théories sur les grenouilles changent, la grenouille reste » (http://www.europe1.fr/emissions/le-club-de-la-presse/europe-soir-le-club-de-la-presse-tareq-oubrou-akexandre-amiel-amelle-chahbi-et-lucien-jean-baptiste-26092016-2857069
Et nous en sommes restés coi.
Coua-coua.


  • Mais est-ce qu'il n'existe pas des circonstances où le mot chien peut mordre ? 
  • Si, bien sûr, mais ne m'embrouille, c'est déjà assez compliqué comme cela... 
  • C'est quand le verbe s'est fait chair que le mot « chien » peut mordre, c'est cela ?
  • C'est quoi, ce truc de Q que tu racontes ?
  • Qu'est-ce que cela veut dire « quand le verbe s'est fait cher « ? c'est genre les plans des conférences à 100 000 euros l'unité ?
  • Pourquoi exclure l'idée que Ferdinand de Saussure ait pu découvrir cette phrase « le mot chien ne mord pas » dans, par exemple, les récits de Marco POLO, et qu'ainsi, elle, soit cette phrase, soit vraiment un proverbe chinois ?
  • Moi, je crois plutôt à un proverbe congolais ou andin..
  • Moi, je crois que c'est la femme de Ferdinand de Saussure qui lui aurait dit que « le chien ne mange pas des mots », histoire de lui dire que c'est bien joli de réfléchir sur le langage du matin jusqu'au soir mais qu'il s'agirait quand même de rapporter de quoi faire bouillir les marmites et que cela a vrillé dans l'esprit de Ferdinand de Saussure qui a entendu superposé à la phrase énoncée par sa femme, la phrase qui lui vaudrait une renommée mondiale et de longue durée, soit « le mot chien ne mord pas ».
  • L'idée de faire de cette phrase un proverbe chinois serait donc un complot contre Ferdinand de Saussurre afin de le faire disparaître de nos esprits éveillés ?
  • Ou de faire disparaître sa femme...
  • Mais de quoi parlez-vous exactement, j'ai de la peine à vous suivre.
  • Rassure-toi, nous de mêmes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire