samedi 8 octobre 2016

Et si on mettait les coachs au feu (et la maîtresse au milieu ) ?

N'est-ce pas les coachs qui empêchent les dites élites de se rendre compte qu'il est temps d'abolir leurs privilèges ? Qui à part les coachs et les vendeurs de sacs de luxe ont intérêt à maintenir des inégalités sociales ?

[ouais, Ok, mais il s'agirait de vraiment renoncer à ses privilèges, pas juste je renonce à deux domestiques sur quatre, à mon abonnement gratuit au Journal OFFICIEL ainsi qu'à mon passe-droit pour le Puy-du-Fou...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire