mardi 25 octobre 2016

Forum « Mieux vaut-il une gauche politique de gouvernement ou une gauche de cinéma au gouvernement ? »


  • J'ai lu un article dans « le Journal du Dimanche » concernant une possible candidature de Segolène Royal à la candidature de la présidature et le dentier m'en serait tombé si j'en avais un !
  • Tu lis « le journal du dimanche » toi maintenant ?
  • Ben, quand j'achète un journal le dimanche, j'aime bien, ouais, le journal « le monde » coûte cinquante centimes d'euros plus cher et a paru le samedi.
  • Bon, on s'en fout, donc qu'est-ce que t'as lu qui a failli te faire tomber un dentier que tu ne portes pas ?
  • Ben, les mecs CAMBADÉLIS ou DRAY quand il parle d'untel ou unetelle pour la candidature à la candidature pour la présidature, ils en parlent comme pour le choix d'un casting d'un film : qui incarnerait le mieux les qualités nécessaires ? qui serait le mieux accepté par les autres acteurs du film ? Qui est susceptible de plaire à tel ou tel électorat ? etc.. Mais le projet politique pour gouverner un pays super endetté à gauche, ils n'en parlent pas, ils se le fichent dans le Q, niet, zéro ...
  • Je te l'ai déjà dit, ces mecs et ces meufs ne sont pas de gauche. Ils ont l'étiquette « gauche politique » sur leurs costumes mais ils en ont rien à fiche, ils font du cinoche, ils donnent des répliques, ils font des bons mots, des discours et des apparitions, that's all folk' s !
  • Mais, en fait c'est bien pire : ils et elles sont super paternalistes ou maternalistes , genre « papa HOLLANDE a dit qu'il dirait qu'il irait faire caca devant les français en décembre et donc il faut attendre décembre pour savoir si son caca puera ». Je te jure, ils et elles sont nazes !
  • Parfois, j'ai l'impression que la société civile est en avance de plusieurs régimes politiques, que les français de base ont connu plus d'avancées majeures en matière de gouvernance que les politiques professionnels.
  • C'est normal, parce que la prochaine avancée politique est leur disparition.
  • Tu vas encore nous resservir ton idée d'un gouvernement tiré au sort parmi les citoyens ?
  • Oui.
  • Non, mais sans aller jusque là, il faut que les hommes et les femmes politiques professionnels comprennent en leur for intérieur le principe d'égalité et qu'ils et elles arrêtent de parler aux uns et aux autres comme s'ils et elles en savaient plus que les uns et les autres, c'est juste insupportable !
  • Il me semble que des personnes comme LEMAIRE, KOSZIUSKO-MORIZET, VALLS, peut-être FILLON l'ont compris.
  • Je crois que vous idéalisez : les français sont des veaux !
  • Non, moi, je dirais : « les français de la classe moyenne sont niais. »
  • Est-ce que vous pourriez nuancer vos propos et nous éviter ces gros clichés tarte à la crème terrain glissant, svp 11-11 !
  • Bon, Ok, la plupart des personnes de la dite classe moyenne ferait mieux de se respecter et de désirer un monde plus démocratique pour leurs enfants qu’espérer les voir « accéder à une classe dite supérieure » !
  • Je suis d'accord, moi je suis de gauche et il y a deux classes sociales et je suis pour la disparition des classes et a fortiori des castes. Mais je ne sais pas comment faire pour gouverner un pays endetté sans assassiner les créanciers et je suis contre le crime politique. C'est pourquoi je reconnais qu'un mec comme VALLS réfléchit sur les possibilités de gouverner à gauche un pays endetté et ciblé par des terroristes.
  • Je ne comprends pas.
  • Ben, par exemple TSIPRAS en Grèce, qu'est-ce qu'il a fait de gauche depuis son élection ?
  • Je peux me tromper, mais vu de là où je suis, des personnes comme MONTEBOURG, FILIPPETTI, HAMON ou MELENCHON ne sont pas de gauche, ils se conçoivent comme des avant-gardes éclairés, comme des aristocrates, ils ne croient pas à l'égalité, je suis sûre qu'un mec comme CHIRAC croyait plus en l'égalité entre les hommes que cette bande-là. Mais je peux me tromper …
  • Moi, je me méfie des personnalités politiques qui n'assument pas de mandat local, genre maire ou conseiller général où tu te dois te taper les chiens écrasés et les problèmes de police et toutes ces âneries qui font le quotidien, le problème et l'essence du politique.
  • C'est comme ce terme de « légitimistes », je peux me tromper mais ce n'est pas un terme lié à l'histoire de la gauche politique, il me semble bien au contraire que c'est un terme faisant référence à la vieille droite monarchique... Genre les légitimistes sont ceux qui reconnaissent telle branche de la royauté française, blabla, https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gitimisme
  • Bref, de « la fronde » aux « légitimistes », ceux et celles présentées comme « la gauche de la gauche » ont des références d'Ancien régime !
  • Ouais, m'enfin, faudrait vérifier ce que tu racontes. Moi je dirais plus simplement : « Qu'ils et elles deviennent déjà démocrates et ensuite ils pourront savoir quel côté politique leur correspond : cour ou jardin ? »
  • Ben, dans l'article du « journal du dimanche » dont je vous parlais, ce qui m'a frappé également, c'est justement cette référence aux « entourages » des uns et des autres, Madame ROYAL et sa cour, Monsieur Hollande et sa cour, etc.. C'est ridicule !
  • Ouais, nous connaissons ta vision sociale : les uns et les autres bossent le jour selon la loi d'Apollon et le soir venu, tout ce beau monde se bourre la gueule et baise sous le signe de Dyonisos !
  • Ben, c'est pas mal comme organisation sociale ! Moi, je vote pour !
  • Mais est-ce que c'est réaliste ?
  • Non, mais c'est une perspective, un point de fuite pour construire le tableau.
  • Ouais, en tout cas, je ne suis pas sûre que Jacques CHIRAC croyait en l'égalité entre les hommes et les femmes.
  • Ben, c'était un mec de son époque, les hommes étaient galants avec les femmes.
  • C'est quoi être galant ?
  • C'est dire poliment et avec des manières à une femme de se mettre toute nue pour la pénétrer.
  • Et c'est ce que MERKEL Angela ne supportait pas !
  • Ouais, enfin quand TAUBIRA dit à l'Assemblée Nationale à l'occasion du vote de la loi autorisant toutes les formes de mariage entre deux êtres humains, blabla, quand TAUBIRA dit à l'Assemblée nationale « qu'il restera toujours des femmes pour vous séduire », elle se place dans la même perspective, soit en tant que femme produisant un discours de séduction s'adressant aux hommes et non pas en tant qu'être humains s'adressant aux êtres humains !
  • Je ne comprends pas : est-ce que Christiane TAUBIRA veut séduire des hommes pour leur demander de se mettre tout nu et les pénétrer ?
  • Qui est cet(te) imbécile ? Réfléchis un peu , comment une femme pourrait pénétrer un homme ?
  • Ben, avec la main, non ?
  • Laissez tomber ces âneries et ces provocations gratuites, notre conversation est sérieuse ! Pour moi, c'est cette donnée, soit la reconnaissance de l'égalité entre les hommes et les femmes dans le domaine de l'action publique qui modifie en profondeur les champs sociaux et oblige les uns et les autres à modifier leurs façons de gouverner.
  • Je ne comprends pas.
  • Dès lors que les hommes et les femmes sont égaux, soit tu as un régime monarchique avec un couple régnant se portant modèle, soit tu as une démocratie qui fonctionne sans aucune tête qui dépasse.
  • Ben, non ! Le régime monarchique, au contraire, amplifie le jeu des rôles sexués entre les hommes et les femmes.
  • Oui, mais ils peuvent être égaux juridiquement. Capici ?
  • Presque …
  • Mais pourquoi personne n'aurait de tête en démocratie qui fonctionne ?
  • Non, c'est le contraire, tout le monde, c'est-à-dire chacun et chacune a sa propre tête. Mais l'espace public ne mime plus l'espace privé, ne mime pas la mise en scène de la sexualité.
  • De toutes les façons, dès qu'il y a la sexualité, c'est le bordel !
  • C'est un point de vue...
  • Je ne comprends rien.
  • Moi, presque rien.
(à suivre).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire