vendredi 28 octobre 2016

Forum « Aller jusqu'au bout, d'accord, mais c'est où le bout ? [c'est où que çà bout] »



  • Le truc que je ne comprends pas est qu'en général les mecs et les meufs qui chantent les louanges de la laïcité ne vont pas jusqu'au bout du concept soit la désacralisation du pouvoir et l’avènement de la démocratie technique et donc, l'arrivée de la journée de deux heures de boulot !
  • Tu vas trop vite dans tes raisonnements : voyons quel rapport entre la laïcité et la sacralité du pouvoir ?
  • Ben, réfléchis un peu !
  • Oui, mais moi, quand je réfléchis, je suis comme un miroir, si je n'ai que des imbéciles en face de moi, je réfléchirais de la bêtise.
  • Ben justement, le miroir, comme tu l'as bien expliqué n'est pas un objet sacré ouvrant sur des mondes inconnus mais bien un objet technique reflétant son environnement.
  • Oui, mais cela est ainsi parce que tu parles dans le cadre de la physique classique qui se déroule dans l'espace euclidien qui correspond à nos perceptions ainsi que l'a fait remarquer Henri POINCARé. Mais il peut arriver que tu te retrouves devant un miroir dans un espace à la LOBACHEVSKY ou autre cinglé dans une situation de physique quantique et alors cela devient un peu plus compliqué à décrire, à appréhender ou à comprendre.
  • Surtout si c'est toi le miroir !
  • Non, mais on s'égare complètement , là !
  • Je suis d'accord, nous ne parlons pas du tout des choses importantes. Par exemple, des adolescentes qui liraient notre blog et nos forums précédents pourraient croire que les hommes veulent les déshabiller et les pénétrer alors que comme l'a fait remarquer Daniel BALAVOINE, les hommes veulent que les filles soient nues et se jettent sur eux !
  • Pourrions-nous être sérieux ?
  • C'est sérieux de faire attention à ce qu'on transmet comme idioties aux adolescents et adolescentes !
  • Bon, d'accord, alors une fois qu'elles se sont jetées sur eux, les filles nues, elles font quoi ?
  • Non, mais nous parlions de la laïcité qui irait de pair avec la désacralisation du pouvoir.
  • Je suis d'accord, l'espace public en devenant laïc renvoie le sacré à une expérience intime hors champ social.
  • Est-ce cela veut dire que se jeter nue sur un homme habillé peut relever de l'expérience mystique ?
  • Enfin, je déconseille à quiconque de se jeter nue sur un homme habillé dans l'espace public !
  • Mais est-ce que les femmes veulent que les hommes soient nus et se jettent sur elles ?
  • Bonne question, mais cela n'est pas du tout le sujet de notre forum.
  • Moi, je suis aussi pour la laïcité au sein de l'espace familial et la désacralisation du pouvoir de la mère par exemple. Dans les années 2000, je trouvais complètement monstrueux tous ces discours débiles et débilitants sur le pouvoir des femmes qui renvoyait en fait au pouvoir absolu des mères sur leurs mômes. Je suis pour la démocratie au sein même de la famille.
  • Oui, je suis d'accord, que des femmes accèdent au pouvoir exécutif dans des états de droit fait bien plus avancer le schmilblick que tous ces faux discours sur les pouvoirs des femmes !
  • Mais ce ne sont pas les mères qui ont du pouvoir sur les enfants, c'est le langage.
  • Je dirais le langage articulé depuis le corps de la mère,
  • ou du père !
  • Ouais, enfin, une bimbo exerce un pouvoir sur les mecs, tu ne peux pas le nier !
  • Ouais, enfin,le pouvoir de faire bander est un pouvoir parmi les autres...
  • Ouais, mais quand t'es un mec, c'est assez sacré !
  • Mais quand t'es une nana, le sacré c'est plutôt ceux et/ou celles qui auront la capacité de t'électriser le corps, de te faire mouiller et dilater tes orifices !
  • C'est pourquoi d'une façon unisexe, il est parlé de « faire vibrer ».
  • Ben, ce n'est pas précis.
  • Non, c'est du flou artistique. Tout le monde n'a pas la fibre scientifique...
    • Mais ces effets physiologiques que vous évoquez ne sont-ils pas des effets collatéraux à la rencontre singulière d'un homme et d'une femme qui s'aiment d'un amour tendre ?
    • Je ne savais pas qu'il y avait des prêtres dans ce forum.
    • Moi non plus.
    • Bon, je suis fatigué, je vais aller me mettre tout nu et chercher une femme sur laquelle je puisse me jeter.
    • Et après tu feras quoi ?
    • Elle a raison : tu dois clarifier tes objectifs !
    • Alors réfléchissons : après m'être jeté nu sur une fille disons à moitié habillée, qu'est-ce que je fais ?

    (à suivre).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire