mercredi 25 novembre 2015

Forum « le dernier James Bond n'est-il pas trop superficiel (nez-île- pas-trot-super-fil-ciel) ? »



  • Dans le dernier James Bond, il y a des trucs, franchement, je trouve que c'est trop !
  • C'est-à-dire ?
  • Ben, par exemple, t'as Q qui est dans un téléphérique dans la haute montagne. Il allume son ordi, commence à scanner une bague et avec les analyses, il met à jour l'organigramme d'une organisation secrète « le spectre ». Juste le temps d'une descente de téléphérique, et l'ordi fait tout le boulot tout seul ...C'est un peu gros, non ?
  • Ouais, dans la série « ALIAS » qui mettait en scène aussi des agents secrets, tu avais également un personnage ressource technique mais il donnait des explications. C'était d'ailleurs assez intéressant, par exemple comment il avait conçu le rouge à lèvres qui endort, comment il récupérait les empreintes digitales, comment il piratait les fichiers des entreprises, comment il traçait par le web et la téléphonie les personnes, etc.. A tel point que lorsque le scandale des écoutes de la NSA a éclaté suite aux révélations de SNOWDEN, je ne comprenais pas trop puisqu'il me semblait avoir appris cela déjà depuis des années via la série ALIAS.
  • Ce qui m'a fait rire dans le James BOND, c'est que le logo de la société secrète qui fait le mal ressemble au logo du groupe MAGMA de Christian VANDER. Comme s'ils avaient fait leur logo en retravaillant celui de MAGMA.
  • Ben, question recyclage, ils se posent là. Dans tout le film, j'ai senti le gros copiage sur les films d'Hitchcock : t'as la scène du couple dans le train (la Mort aux trousses), l'attente du couple dans un coin du désert paumé et la Rolls qui arrive (la mort aux trousses ou l'homme qui en savait trop , ou lorsque Daniel CRAIGH cherche sa meuf dans le bâtiment en ruine en criant « Madeleine » (Vertigo).
  • Il y a aussi de l'autoréférence, toute la séquence en Autriche me rappelait un James Bond avec Sean CONNERY ou peut-être Roger MOORE. La clinique tout en haut de la montagne me rappelait une sorte de manoir tout en haut d'une montagne dans un autre opus de James Bond. Et puis, je trouvais nul que James BOND soit à la neige et ne fasse pas de ski.
  • Ben, déjà, que l'ennemi se nomme Spectre, ce n'est pas nouveau dans les James Bond. ..
  • Moi, je ne sais pas trop ... j'ai vu le film en version française et c'était vraiment une catastrophe. T'avais l'impression que tout le monde jouait hyper mal. Alors, je comprends ce que tu dis sur les références hitchcokiennes mais, en VF, cela donne vraiment une parodie. Léa SEYDOUX est tout sauf hitchcokienne !
  • Moi, je trouve surtout qu'elle est nulle …
  • De toutes les façons, la trame du film hollywoodien telle qu'elle s'est conçue au XXe siècle est cramée, les mecs et les meufs ne peuvent plus faire que des remakes parodie de leur propre cinéma. Aujourd'hui, on ne peut plus prendre ce qui faisait matière dans leurs films au sérieux...
  • En ce qui me concerne, j'ai vu le film après les attentats du mois de novembre en France, et par conséquent tout le début du film avait une résonance particulière,
  • Ah, ouais ! le seul truc réussi, c'est le tout début du film : la séquence du jour des morts à Mexico, avant que Daniel CRAIGH n'arrive à l'hôtel avec sa poule, puis un bout de séquence quand il poursuit le méchant dans la foule qui défile. Là, ouais, on a du bon cinéma.
  • Ouais, mais y a une référence faite au film du Parrain de COPPOLA dans cette séquence...
  • Ou d'un Mission Impossible avec Tom CRUISE, ou de Mystic River de clint EASTWOOD ou de...
  • çà va... nous savons : l'époque est postmoderne. Et nos forums ne sont qu'un remake parodique de dialogues socratiques écrits ou reproduits plus de six mille ans avant aujourd'hui ! Blabla.
  • ...Donc, ce que je voulais dire, c'est que regarder le propos du dernier James BOND dans le contexte des attentats de Paris du 13 novembre 2015 et toutes les discussions qui ont suivi sur l'état d'urgence etc.. cela faisait un drôle d'effet. Surtout que je trouvais que le méchant traitre chef des services secrets anglais ressemblait à Bachar Al ASSAD.
  • Ouais, je suis d'accord, t'allais voir le film et ensuite tu votes contre l'instauration du fichier PNR (personnal name recording) ! [par ici se trouve un épisode des aventures de martine où est évoqué la question du PNR]
  • En parlant de Bachar Al ASSAD et de remake foireux, je ne sais pas si vous avez remarqué cette espèce de fable débile qui essaye de se faire un chemin dans les esprits,
  • Laquelle ? Il y en a des millions...
  • Celle qui fait une analogie entre l'alliance des américains avec Staline pour vaincre Hitler et une possible alliance des américains avec Bachar al Assad pour vaincre Daesch.
  • Je croyais qu'à l'ère du numérique, les raisonnements analogiques avaient montré leur limite et étaient périmés.
  • Ouais, mais en politique, c'est un peu comme au cinéma, comme ils ne savent pas trop comment inventer l'avenir, ils cherchent des formes qui auraient marché dans le passé et essayent de nous les resservir.
  • Ouais, mais désolé, là c'est nul : ce raisonnement, cette fable ne tient pas ! Va dire à un habitant des pays baltes, à un polonais, à un tchèque, à un hongrois, même à un russe que passer une alliance avec Staline a été une bonne chose et a permis une stabilité en Europe et dans le monde pendant cinquante ans, il va te rire au nez et encore je suis optimiste !
  • Il y a eu une stabilité bidon pendant cinquante ans et encore avec pleins de guerre ici ou là et dès que le faux ordre mondial s'est écroulé, paf, la guerre est revenue en Europe via la Yougoslavie, puis les structures de l'union européenne ont été gangréné par la corruption constitutive des Etats bureaucratiques des ex pays de l'Est et hop, le fascisme qui était resté rampant ou hippocampe n'a plus éprouvé de gène à se montrer au grand jour. Abracadabra !
  • Ouais, et nous sommes au XXIe siècle, nous avons des défis écologiques incroyables à surmonter et ce ne sont pas les structures de pouvoir autoritaire et corrompu qui vont nous aider et nous permettre de traverser les prochaines périodes. Il faut passer à la pensée politique démocratique. Il faut passer à la démocratie des chacuns et des chacunes.
  • Tu veux dire que la période où madame pouvait s'acheter tous les sacs VUITTON qu 'elle voulait pendant que les ouvriers du Bangladesh ou d’Éthiopie trimaient pour des clopinettes en buvant de l'eau polluée par les usines qui produisent des trucs pour les pays occidentaux où madame peut s'acheter blablabla … tu veux dire que cette séquence historique est close ?
  • C'est aisé de comprendre qu'avec neuf milliards d'être humains, cela ne sera plus possible.
  • Ce qui m'étonne toujours c'est à quel point Bachar AL ASSAD réussit à travailler les opinions occidentales : j'ai entendu le raisonnement d'un mec au club de la presse d'Europe 1, un truc hallucinant.... Donc, grosso modo, je vous le restitue : ce sont les allaouites qui ont le pouvoir en Syrie et dans le prochain ordre politique syrien ce doit être encore soit Bachar Al ASSAD soit les allaouites qui devraient être aux commandes sinon ils se feraient tuer ! Waow, le raisonnement ! Et le mec présente cela comme « cynique ». HAHAHA, je ris devant tant de couleuvres avalées. Je suis désolé, dans une vision de real politik, nous pourrions très bien dire que les allaouites étant minoritaires, ils seront les perdants de cette guerre, ils constitueront une diaspora en exil dans les pays occidentaux et comme ils sont moins nombreux, éduqués et friqués pour la plupart, ce sera tout bénéf pour les pays occidentaux ! Voilà de la real politik !
  • Ouais, parce que je rappellerai à ce monsieur que les Cyniques, soient les non disciples de Diogène, sont plutôt du côté des syriens migrants vers l'Europe tel Diogène avec sa lampe cherchant un être humain..
  • J'ai également entendu ce raisonnement déployé par monsieur Claude MONIQUET dans l'émission de radio « le club de la presse d'Europe 1 ». Ce qui m'a étonné, c'est que le mec n'avait pas l'air de se rendre compte que ce raisonnement lui a forcément été soufflé par Bachar AL ASSAD : comment, au nom du cynisme, soit en bon français de la " real politik", pourrais-je être touché par le possible massacre des allaouites ou le prochain assassinat de Bachar AL ASSAD puisque déjà tant de syriens ont été tués dans la quasi indifférence et le plus souvent du fait de Bachar AL ASSAD lui-même ? Pourquoi la mort des quelques uns ou de celui-là devrait me toucher plus que les autres morts  ?
  • Donc en fait, si je vous comprends, l'internationale du Mal mise en scène dans le dernier James Bond pourrait être une sorte de caricature de l'internationale formée par les dictateurs de la planète Terre ?
  • Il est plutôt qu'il y a un sacré merdier en Syrie et en Irak et qu'il y a à espérer et œuvrer pour que cela ne nous pète pas à la gueule....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire