mardi 1 septembre 2015

Forum « changer le monde ou changer de KELTON » ?




  • J'ai vu une pub pour un truc genre « le monde festival : changer le monde » ,
  • Ah, ouais, j'ai vu cela, j'ai pensé aux trucs qu'organisait Libé à une certaine époque...
  • Ben, c'est peut-être la même équipe qui organisait cette kermesse-ci...
  • Donc je vois cette pub, « le monde festival : changer le monde » avec écrit en gros la liste des intervenants, genre PIKETTY, MACRON, FRACHON, ELTAHAWY, KOSCIUSKO-MORIZET et t'as des noms aussi genre Matthieu RICARD, ANGOT, Jordi SAVALL et puis t'as le nom de Vincent LINDON. Et là, j'ai commencé à me poser des questions.
  • Pourquoi ?
  • Ben, pour la plupart des noms, tu comprends plus ou moins pourquoi ils sont dans la liste, même si il faut se tirer un peu beaucoup les cheveux, mais Vincent LINDON, alors là, c'est plus problématique, pourquoi serait-il dans cette liste de personnes qui vont parler aux autres et leur apporter leur bonne parole pour « changer le monde »...
  • Leur faire la leçon, quoi !
  • J'essaye d'être constructive.
  • Bon, alors mettons que Vincent LINDON a une fondation qui s'occupe de trucs pour changer le monde et que nous ne le savons pas,
  • Peut-être, mais à mon avis, Vincent LINDON est invité en tant que celui qui a incarné à l'écran le prof de natation dans WELCOME qui aide un sans papier et en tant que celui qui a incarné un vigile aux prises avec la loi du marché dans le film la LOI du MARCHE.
  • Ce serait vraiment n'importe quoi !
  • On parie ?
  • Ce serait hyper grave ce que tu dis.
  • Ben, c'est pas nouveau, Yves MONTAND, les gens le confondaient avec son personnage dans Z de Costas Gravas.
  • Ouais, mais dans les colloques, que je sache, c'étaient encore des anciens dissidents qui étaient invités et venaient parler, pas des comédiens les ayant incarné...
  • Tu spécules, on n'en sait rien, faudrait vérifier.
  • De toutes les façons, « le monde machin festival gratte moi le monde », c'est pas un colloque, c'est un truc de flancs ….
  • Quoiqu'il en soit, le film « la loi du marché », il est déjà ringard. Il parle du monde des années 2000. Dans les années 2010, les choses ont changé dans les supermarchés.
  • Qu'est-ce que t'en sais, je te rappelle que tu ne l'as pas vu le film LA LOI DU MARCHE ! Et pourquoi tu dis que les choses ont changé dans les supermarchés ?
  • Ben, avec la crise de 2008 ! les mecs et les meufs qui vendent des trucs en masse aux masses s'adaptent beaucoup plus vite que les politiques aux réalités vécues et concrètes des « masses ». Par exemple, j'ai lu dans le canard enchainé que certains députés sont plus ou moins en train de se battre pour avoir la paternité d'une loi sur le gaspillage alimentaire, mais les mecs et les meufs sont en retard de quatorze trains et vingt-quatre avions, parce que, bon, dans les supermarchés, tu trouves de plus en plus de produits soldés pour date limite courte, de produits pas chers et pas mauvais pour cuisiner, la chasse au gaspi a déjà commencé...
  • Ouais, je ne suis pas sûre que pondre une loi sur le sujet soit la meilleure idée au monde... l’expérimentation, ouais, sans problème … mais sinon, ces messieurs dames qui, j'en suis presque sûre, ne font presque jamais leurs courses vont nous pondre une loi usine à gaz qui ne servira qu'à crisper et emmerder tout le monde y compris, et surtout, les pauvres qui n'ont pas envie d'être traités comme des gamins.
  • J'avais vu un extrait d'une émission de téléréalité anglaise où un député de la chambre des communes avait pris la place d'une femme au foyer aux revenus modestes, et tu voyais une séquence où il allait au supermarché avec les gamins et faisait exploser son budget en achetant que des conneries. Tu voyais la mère au foyer qui se marrait en regardant les images en disant qu' « il était tombé dans tous les panneaux ». Et bien, il y a là une vérité importante, le député de base ne comprend pas qu'il y a deux mondes superposés dans le supermarché, il y a le marché où tu peux acheter de la nourriture pour te nourrir et le miroir aux alouettes où tu peux acheter du rêve pour tes fantasmes de pacotille de classe moyenne rêvant de classe supérieure. Et c'est pour cela, que le député ne peut pas faire une loi qui fasse avancer le schmilblick puisqu'il fait partie des personnes qui ont besoin de la fiction de la classe moyenne pour justifier leur rôle.
  • Un jour, j'étais au supermarché hard discount, il y avait une nouvelle caissière et devant moi, dans la file d'attente, t'avais une meuf qu'avait rempli son chariot d'un tas de conneries et de machins, bon, elle passe à la caisse, cela prend du temps, blabla, et ensuite, oh surprise, la meuf est une « cliente mystère » travaillant pour la chaîne de hard discount, elle demande à parler au gérant et analyse ensuite avec lui le ticket et les courses. Je les entendais dire « là, elle s'est trompé sur la bouteille truc, là elle n'a pas vu l'étiquette machin, blabla ». J'ai compris alors que si le supermarché est rempli de leurre pour nous induire en erreur quand nous faisons des achats, la caissière, elle ne doit pas s'y tromper. Ceux et celles qui pensent que caissière, c'est juste passer des code barres sur un scanner, se trompe lourdement.
  • Cela doit dépendre des magasins...
  • Moi, je croyais qu'il y avait trois réalités superposées...
  • Ouais, mais la troisième c'est comme la première sauf qu'il y a plus de pixels...
  • Moi, je crois qu'il y en a plus de deux ou trois réalités et que c'est un peu comme la structure de l'ADN, t'as deux hélicoïdes entrelacés et l'une est vraie et l'autre est fausse, tu peux à la fois changer de niveau et être plus ou moins dans le vrai (ou dans le faux),
  • Je ne comprends même pas de quoi vous parlez !
  • Nous, non plus. Bon, c'était quoi le sujet ?
  • Faire ou non une loi anti gaspillage alimentaire pour changer le monde ...
  • Je crois que le seul truc intelligent à faire en la matière serait de déqualifier le fait de prendre quelque chose dans la poubelle d'autrui qui à ma connaissance est encore considéré comme un vol. T'as quand même des personnes qui se sont faites condamnées pour vol pour avoir pris des trucs dans des poubelles de supermarchés !
  • Ouais, et empêcher les mecs et les meufs des supermarchés de verser de l'essence ou de la javel dans leurs poubelles. Sinon, faudrait laisser les mecs et les nanas imaginer des trucs et des collaborations et des circuits de récupération au niveau local. Parce que bon, toujours passer par des règlements administratifs, cela fait un peu démocratie populaire....
  • Ouais, tout le monde se goure en disant qu'il faut supprimer les départements, il faut supprimer l'assemblée nationale, il y a assez de niveaux et de maillage avec les conseils généraux, les conseils régionaux, le Sénat et les euros députés.
  • Pourquoi tu dis cela ?
  • Pour que les personnes qui vivent en Ile-de-France comprennent que leur point de vue est régional et non pas national...
  • Et quel rapport avec Vincent LINDON ?
  • Mais justement, il n'y a en aucun.
  • Peut-être BECKETT publié par son oncle, non ?
  • Rendors-toi, tu dis n'importe quoi.
  • Ben, Oh ! Les beaux jours, c'est çà, non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire