mardi 25 novembre 2008

Exercice de style : courrier des auditeurs


«  je ne sais pas pourquoi un de vos journalistes a employé le terme de « sacre » au sujet de l’élection à caractère laïque du premier secrétaire général du parti socialiste français par les militants de ce parti politique. Je crois même que l’Eglise romaine qui a une ambition religieuse affichée et élit son pape par un comité restreint n’emploie pas le terme de « sacre ». L’usage du droit monarchique a été abolie socialement par la convention de 1792, les restaurations qui ont suivies se sont même pliés à la voie constitutionnelle après la mascarade du sacre de Bonaparte qui en avait révélé ainsi le caractère purement spectaculaire . Sinon « le sacre du printemps » est une œuvre intéressante sur une musique de Stravinsky, version originale chorégraphiée par Nijinsky qui raconte le massacre de l’ « élu » et était surtout l’occasion d’inverser tous les codes qui existaient sur les plateaux de danse (pieds en dedans, corps ramassé) et d’assassiner symboliquement le concept de « danseur étoile » que paradoxalement le talent inouïe du Nijinsky danseur aurait pu permettre de valider. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire