mardi 20 janvier 2009

T.D : aujourd’hui, critique de concepts.

la diversité est un concept permettant par exemple de faire remarquer à Michel Foucault que parler « des enfants qui prennent plaisir à être puni » était une essentialisation d’un goût sexuel personnel quoique fort répandu : cet énoncé de langage exclut de l’horizon de la pensée de Michel Foucault et de celles de ceux et celles qui la suivraient l’entendement fermé, bref d’exclure tous ceux qui, par exemple, ne trouveraient pas de motif sexuel dans la punition. C’est un concept intellectuel labile, plastique et efficient.
.. ..
S’il s’agit simplement de désigner les personnes dont les parents étaient des émigrés, et plus particulièrement des émigrés non européens, l’expression « français dont les parents étaient des émigrés non européens » nous semble assez claire et explicite ; que l’expression soit longue et difficile à placer dans des discours, rapports ou autres études nous semble un heureux handicap aux tentatives d’en faire un objet de pensée.
En effet, le dogme républicain de la nation française nous a enseigné que ..la République.., bonne mère, accueille les enfants nés sur son sol ou issue du sang de ses propres enfants sans faire de distinction. Que les français dont les parents étaient des émigrés non européens aient un ailleurs mental, un pays rêvé nous paraît d’ailleurs relever directement de la tradition orientaliste de l’imaginaire des lettres et des arts de ..la France.. du XIXe siècle, siècle pendant lequel des français dont les parents parlaient breton ou basque devait se laver la bouche avec du savon s’ils employaient leur langue parentale dans l’enceinte de l’école de ..la République...
.. ..
Si, bien sûr, ceux qui nous gouvernent ou cherchent à nous gouverner, voudrait effectuer un changement de paradigme en transformant ..la République.. d’une femme à demi nue courant les seins généreux à l’air sur les barricades en une société anonyme générant pertes, profits et bilans, voire en une working girl carnassière maniant le fouet, transformant ainsi les français et les françaises nourris par le lait des seins de la femme à demi-nue en un peuple d’employés modèle ou de passif sado-maso , il conviendrait dans le cadre des économies d’énergie intellectuelle qu’ils abandonnent ce projet, les français et françaises étant, nous avaient-il semblé, très attachés à la figure de cette femme à demi nue exhibant ses seins sur les barricades, et ce malgré le savon imposé à la bouche de leurs aïeux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire