jeudi 8 janvier 2009

LA REPUBLIQUE POTAGERE..



PREMIERE EPOQUE.
.. ..
L’éleveur nous expliqua laisser les animaux en liberté, veiller à leur santé, à la qualité de leur alimentation, à leur environnement.
Il nous parla du pacte de la domestication passé entre les humains et les animaux, du soin que nous nous devons d’apporter à ceux qui nous fournissent leur chair,
il nous parla des étalons, de l’accouplement, des vêlages, des humeurs de ceux dont il avait la garde, de leur cohabitation avec la race humaine.
.. ..
Le boucher nous expliqua comment tuer les bêtes, les découper et des différentes conceptions quant à la conservation de la viande et du sang,
.. ..
Le marchand en boucherie nous expliqua que les ampoules violettes diffusaient une lumière éclairant la viande pour plus appétissante.
.. ..
***
.. ..
Le jardinier nous expliqua trier les graines, remuer la terre, enlever les mauvaises herbes, prévenir des limaces et des oiseaux,
il nous parla des saisons et des températures, du travail des vers de terre, du sommeil de la terre, de la chaleur du soleil,de la possible influence de la lune, de l’apparition des pousses, de la transformation des fleurs en fruit, de la forme et l’usage des outils, des attentes et des déconvenues, du travail de la récolte, de la nécessité de tout recommencer chaque année.
.. ..
Le maraîcher nous parla des cageots, de manipulation de denrées périssables, nous donna son avis sur les moyens de transports frigorifiés, des problèmes d’écoulement des stocks, de la gestion de la main d’œuvre,
.. ..
Le marchand en légumes nous parla de la présentation, de l’affichage des prix, des pesées approximatives, de la disparition des termes « livre » et « demi-livre », de l’affabilité, des paroles échangées,
.. ..
***
.. ..
Jésus nous donna des biscuits et du vin et dit : «  Car ceci est mon corps, car ceci est mon sang. »,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire