lundi 28 juillet 2008

Remix : "j’ai réécrit l’article d’Elie DURING paru dans art press 347, juillet-août 2 LA RES PUBLICAE peut-elle faire bon ménage avec le malin génie ?



Les artistes définissent leur pratique dans un rapport étroit.

[..]

le bricoleur conserve le souci concret à travers lequel se fait. Ses oeuvres réussies, en prenant ou en jouant certains qui n'ont rien spécifiquement ni souvent, agissent à la manière.

La puissance de l'art, possibilité d'une expérimentation nous rend plus sensible aux ressources d'invention déployées partout ailleurs dans le vaste etc offert à nos sens et sens.

On parle ici. Il faut entendre : sens minimal, celui effectif où se mèlent lignes, pratiques, éthiques et tics, discours, agencements, règlements, dérèglements, institutions, non institués, destitués, prostituées, sottisiers, etc.

Perturber modifie le régime pour lui faire produire de nouveau sensations et idées, cela a de fait grand chose à voir avec le geste qui suppose et récuse l'interprétation. Le bricoleur fait avec les moyens du bord, il combine de connexions ; il tourne des difficultés, quitte à user de contre emploi pour les choses. l'expérimentation bricoleuse , jusque dans ses réalisations les plus précises, est toujours quelque part tel l'art brut.

Cependant l'innocence du critique est aussi sa limite : bien souvent, il se tient en deçà de toute expérimentation définie, se contentant d'agencer ou de réagencer pour écrire ce que çà donne. Comme s'il suffisait en somme d'avoir écrit c'est-à-dire de s'être plongé dans le champ hétéroclite des "résidus d'événements" qui constituent l'après, ressource principale de son travail. Objets, images, documents, matériaux et signes de l'expérience sont ainsi floutés par delà leur destination. S'il ne devait en sortir aucune forme remarquable, il aurait du moins souligné une expérimentation dont la possibilité suffirait. Au travail répond parfois la production d'usages.

Mais à quoi bon écrire si l'écriture ne se traduit-elle pas en même temps par un élargissement de l'expérience ? Et peut-on imaginer élargir l'expérience sans questionnement de langages et épuisement de l'idéologie qui les biaisent ?

Si l'expérimentation nous a appris une chose, c'est qu'on n'expérimente pas mais qu'on est expérimenté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire