jeudi 17 juillet 2014


courrent ils à mon rendez-vous pour l'hiver ? par manuelleyerly

Carnet de notes de Socrate.

J'ai eu entendu ce monsieur Henri GUAINO à la radio et j'ai tout de suite reconnu l'art du sophiste. Ce type réussit à dire qu'il n'y a pas de complot politique en ce qui concerne la mise en examen de monsieur Nicolas Sarkozy mais que c'est désastreux symboliquement pour la République de mettre en  examen un ancien président de la Répubique ! Oh, le beau sophisme ! Dans le raisonnement de ce monsieur, les personnes ayant eu des charges et responsabilités politiques ne doivent pas être mises en examen parce que cela nuit au symbole de l'homme politique ! Oh le beau sophisme ! Contrairement à ce que prétend ce monsieur GUAINO, ce qui est symboliquement désastreux n'est pas de condamner selon les normes du droit des personnes qui y ont contrevenu quand bien même ces personnes auraient exercés des responsabilités publiques importantes mais que des personnes ayant exercés des responsabilités publiques importantes contreviennent aux normes du droit avec une si grande désinvolture (sans doute en raison du sophisme les décrétant intouchables puisqu'ayant exercé des responsabilités publiques importantes ….). De la même façon, ce monsieur GUAINO n'a pas l'air de comprendre ou du moins feint d'ignorer dans ses raisonnements que les juges ne font pas n'importe quoi et comme bon leur semble mais appliquent le droit qui est produit par les élus de la République. Ce monsieur Guaino est un sophiste et les sophistes peuvent détruire les démocraties, ils mettent leur art de séduction et de persuasion par la parole au service des plus offrants, ils n'ont pas de conviction et surtout pas démocratique. Vous pouvez les appeler « smart power »si vous trouvez cela plus « in », ils restent pour moi des sophistes dont le pouvoir de séduction est à démystifier. Sans cesse.

Lettre de Jean Vilar à André Malraux (extraits)

…. J'ai récemment eu vent des déboires de votre homologue, la jeune Aurélie FILIPPETTI, avec les intermittents du spectacle au Festival d'Avignon à nouveau dirigé par un confrère : je me serais presque cru en 1968 ! Si ce n'est que ces imbéciles mimétiques de l'agitation-propagande sont cette fois-ci clairement manipulés par l'extrême-droite ….

Ceci est un communiqué de monsieur de Montesquieu.

Nous voudrions rappeler qu'une loi possède un esprit et que celui ou celle qui ne le reconnaît pas appliquera la dite loi à la lettre. Ainsi, appliquer un tarif de frais de livraison de 0,01 ou 0,001 euros est une application à la lettre de loi interdisant le cumul de promotion sur les prix des livres et la gratuité des livraisons . Il ne devrait pas être compliqué à ceux et celles qui respecte l'esprit de cette loi soufflant un vent contre les monopoles de démontrer devant des tribunaux que ce tarif de frais de livraison peut être assimilé à de la gratuité puisque ce tarif de frais de livraison ne représente même pas le prix d'un timbre pour un pli de moins de vingt grammes sur le territoire européen. [les amazones ont lu et approuvé ce communiqué et précisent qu'elles considèrent que le site web Amazon.com exploite et pille leurs auras et légendes sans leur avoir jamais demandé leurs autorisations ni respecté leur charte politique et syndicale.]

samedi 12 juillet 2014


SansTitre #2 par manuelleyerly

GOGOL + : Wittgenstein et le Mundial 2014




GOGOL + : Wittgenstein et le Mundial 2014


  • J'ai trouvé qu'il y avait de forts accents wittgensteinien après la demi-finale de foot Allemagne-Brésil.
  • Euh ? Tu pourrais développer ?
  • Ben, le journal Bild qui titre « il n'y a pas de mots », le joueur brésilien qui tweete que « ce qui ne peut être expliqué ne doit pas l'être »
  • Moi, j'avais compris que c'était le fantôme d'Auguste Comte qui demandait pardon aux peuples brésiliens de leur avoir promis avec le positivisme des relations de causes à effets.
  • Moi, je croyais que c'était Shumacher qui était sorti du coma qui s'excusait auprès des brésiliens.
  • Et quel rapport avec le foot ?
  • Moi, je trouve en ce moment qu'à l'UMP, ils nous la jouent équipe de France du Mundial 2010. Dans les journaux s'étalent des dépenses plus ridicules et scandaleuses les unes que les autres et les mecs et les nanas s'interrogent sur qui fournit ces informations aux journaux et pas du tout sur leurs mœurs et pratiques.
  • Et quel rapport avec le foot ?
  • Il n'y a pas de rapport footeux.

Martine lit le journal et se pose des questions.

Martine lut dans le journal LIBERATION daté du 07 juillet 2014 dont elle avait trouvé un exemplaire papier, par chance, dans un kiosque (martine s'était déjà demandé si le journal LIBERATION tentait de se saborder en n'existant pas dans les kiosques sans même parler des exemplaires tout froissés et salopés qu'elle pouvait parfois trouver) Martine lut dans le journal LIBERATION l'article écrit par monsieur Frédéric AUTRAN dont il était précisé que ce monsieur était un intérim à New-York (et Martine se demandait si le terme « pigiste » n'était plus usité ou renvoyait à une autre réalité que celle que vivait monsieur Frédéric AUTRAN, intérim à New-York, ..) bref, Martine réussit à lire jusqu'au bout, sans être par trop distraite par tout un tas de détails digressifs, un article publié dans le journal LIBERATION fondé par Jean-Paul SARTRE dans les années 70 ….
L'article racontait une expérience menée sur Facebook et par Facebook en association avec des chercheurs d'universités américaines et l'étude ayant été menée à l'insu d'utilisateurs de Facebook en modifiant expérimentalement pendant une semaine la réalité de leurs messages reçus sur le réseau social, l'article traitait longuement des questions éthiques qui avaient été soulevées à cette occasion, etc...blablabla... A la surprise de Martine, nulle part dans l'article n'était évoquée la débilité de l'étude « révélée » deux ans après les prélevements de données : En effet, l'expérience consistait en la suppression sur des fils d'actualité de messages dit à connotation négative et de prouver ainsi que les personnes ne recevant pas de message à tonalité dite négative enverraient moins de message à tonalité négative. « Grâce à cette expérience massive sur Facebook, citait l'article de libération, nous avons montré que les états émotionnels peuvent se transmettre par un phénomène de contagion, conduisant les gens à ressentir les mêmes émotions sans en être conscients »
« WAOW !!!!! LA DECOUVERTE DU SIECLE PRECEDENT!!!!, se disait Martine qui bien que ne se souvenant pas avoir suivi un Diplôme d'études approfondies en psychologie n'avait pas l'impression d'apprendre quelque chose. « Je saurais déjà tout cela parce que j'aurais lu Gustave Le BON ou parce que j'aurais été interne et vécu les phénomènes de délire collectif ou parce que c'est le ressort de la littérature ainsi que l'a démontré Georges Steinerou…. »
Martine trouvait ridicule d'utiliser les masses de données générées par Facebook pour prouver ce qui se sait déjà. « Peut-être essayent-ils simplement de convaincre des publicitaires ? Se demandait Martine. » Quant à elle, Martine aurait mené des expériences sur les données pour vérifier les problématiques de hasard, coîncidence et synchronisation. Mais Martine savait que son éthique le lui aurait interdit. « Cela ressemblerait trop aux expériences et manipulations des medecins nazis dans les camps, car cela ressemble trop à une sorte de recherche de méta savoir totalitaire qui à défaut d'être total induirait des catastrophes... L'important n'est pas de savoir mais de faire : faire cohabiter tous ces humains entre eux sans guerre, sans faim et sans misère ! Le programme des êtres humains ne s'est guère modifié depuis des siècles même si leurs puissances de calcul et leur longueur de vue se sont considérablement accrues ces dernières trente années. Majoritairement ... »
Martine craignait plus que tout le délire de « total contrôle » que pouvait générer les dites nouvelles technologies. Ainsi, elle avait été frappée par une tribune parue dans le toujours journal LIBERATION où une jeune femme s'était interrogée sur les causes du vote de français pour des élus présentés par le parti politique intitulé « Front National » en se demandant s'il fallait vraiment invoquer la crise économique : « Mais peut-on pour autant considérer que, comme beaucoup l'avancent, une fois la situation économique sous contrôle, le discours frontiste ne ferait plus recette ? » avait écrit la jeune femme. Martine avait halluciné : « La situation économique sous contrôle ????? il me semblait que l'expérience soviétique au siècle précédent avait prouvé que la situation économique ne peut pas se concevoir comme sous contrôle ! ou alors peut-être dans des situations microéconomiques ? Et sous contrôle de qui ? ou de quoi ? »
Il y avait là un arrière-plan de pensée politique qui n'allait pas dans le sens de l'état de droit anarchique que chérissait Martine. « Moi, sur mon front est écrit « Liberté, égalité, Fraternité » », avait coutume de résumer Martine.

mardi 8 juillet 2014

Gogol + : forum « Finkielkraut à Clairefontaine »




  • P'tain, le vide que cela a laissé dans ma vie, le départ des Bleus du Mundial 2014 !
  • Dis plutôt que l'équipe de foot de France au cours du Mundial 2014 t'avait un temps distrait du vide de ta vie !
  • Moi, je dirais que l'équipe de France de Foot avait surgi dans son vide bouddhique et qu'ainsi il participait à leur prestation.
  • Ouais, c'était un peu comme tu dis, sauf que tout a commencé à merder quand Nicolas Sarkozy a essayé de parasiter ce qui se passait pour occuper l'espace des pensées en France et Navarre et reprendre corps politique. Et là franchement j'ai été en colère parce que cela fichait tout en l'air !
  • Non au suppôt du fric qatari !
  • T'as raison, de mon côté, j'ai trop rien compris, parfois pendant les matchs, j'avais l'impression que les corps des footballeurs apparaissaient dans ma chambre à coucher et cherchaient des corps de femmes à baiser pour devenir des dieux du foot sur le stade. Mais, dans le même tespace, t'avais ,cachées ou masquées, les hyènes payées par la pub qui cherchaient à les bouffer, c'étaient hyper complexe comme espace.
  • Ouais, les manifs des peuples brésiliens avant le Mundial avaient ouvert des espaces de possibles hors des constructions du fric et du marketing. Et la jeunesse de l'équipe de foot de France faisait écho à la jeunesse des peuples brésiliens et de leur démocratie en marche. Ils auraient du gagner ce mundial, Ils auraient pu gagner ce Mundial si nous avions été plus attentif, cela aurait été beau...
  • Mais, ce que tu voyais depuis ta chambre à coucher, n'était -cepas plutôt les dieux du foot qui cherchaient des corps de femme à baiser pour passer dans les corps des joueurs ? Et que les parasites de la pub et de la Fifa essayaient de capter pour les emprisonner et les louer, enfin faire du fric avec ?
  • Je ne comprends rien, t'as pas un corps de femme toi ? Ou t'es pas un corps de femme ?
  • Non, moi, je suis plutôt champ de bataille...
  • Ah ouais, genre terrain de foot , quoi ?
  • Faut pas oublier qu'il y avait aussi la présence dans ce Mundial des dieux aztèques, incas bref américains qui s'invitaient : c'est pour cela que l'Espagne a été sorti si vite ...
  • Vous avez fumé quoi ? çà a l'air sympa votre délire …
  • Moi, je comprends un peu ce qu'ils et elles disent : il ne faut pas oublier tout ce à quoi ne serait pas pensé pour expliquer les résultats des matchs de foot. Tu vois, par exemple, la FIFA avait passé un partenariat avec les magasins LIDL, et pas avec les magasins Carrefour par exemple, et donc dans le match France-Allemagne, les allemands étaient favorisés non pas à cause du foot mais en raison de trucs qui sont sur le foot comme des tiques sur des corps de chats.
  • Je crois qu'il y a aussi une question de mentalité : les français voulaient que eur équipe gagne mais ils ne savent pas vouloir que l'équipe adverse perde …
  • Ben, c'est plutôt bien … le gardien de but des Pays- Bas qui déstabilise les costa-ricains en grimaçant, je ne trouve pas que ce soit à l'honneur du football …
  • Je ne sais pas...
  • Ne n'est pas plutôt que le foot français serait bouffé toute l'année par le fric qatari ou des mafieux russes . ? Je veux dire les joueurs français seraient à travailler pour l'énergie des riches qatari ou des mafieux russes et pas du tout pour propager l'électricité de la trinité « liberté, égalité, fraternité »?
  • J'en sais rien, je dis en tant qu'individu, je dois maintenir l'espace des possibles....
  • t'as raison ! Moi, pour le match « Allemagne-Algérie », j'ai passé tout le match hyper concentré à dire « Allez les verts ! » et ben, c'est juste lorsque dans la pause de la première ou la deuxième prolongation où je suis allé pisser, j'ai commencé à penser à autre chose, et j'ai raté le début de la deuxième prolongation ou peut-être de la première prolongation et comme par hasard, c'est à ce moment que les allemands ont ouvert le score ….
  • Vous êtes tous et toutes givrés dans ce forum !
  • Imbécile, t'es sur GOGOL + , le seul réseau où est articulé ce qui se passe vraiment, enfin où est tenté d'être articulé …
  • Je croyais que c'était le réseau où le réel est chatouillé...
  • Non, çà c'est le think bike GUILIGUILIGUILI....
  • Non, mais le réel est chatouillé aussi sur GOGOL + …
  • Non, c'est le réseau où se dit n'importe quoi afin de révéler les n'importe quoi dominant et redonner forme, vie et corps aux espaces des possibles …
  • Ce n'est pas un peu trop lyrique ce que tu décris ? GOGOL + n'est pas sérieux...
  • Et quel rapport avec Finkielkraut ?
  • Ben, je ne sais pas, j'ai entendu des mecs à la radio qui parlaient de la formation des footballeurs et disaient qu'il fallait former des personnes qui jouent bien au foot mais aussi des hommes et là je me suis dit qu'ils devraient demander à un philosophe de discuter avec les jeunes garçons qui apprennent le foot. La philosophie, c'est la matière par excellence pour former des hommes de la cité.
  • C'est-à-dire ?
  • Ben, la tradition socratique ! Socrate discute avec Protagoras ou Gorgias devant un public de beaux garçons de sujets divers et variés, et les beaux et jeunes garçons participent parfois. Et cela les initie à la pensée, à leur citoyenneté, à leur part à prendre dans le réel pour construire de la réalité...
  • à l'homosexualité ?
  • Arrête de dire des conneries. Ils pourraient ainsi acquérir un mental subtil bien plus fort et notamment plus fort que la pub et le fric qui les encerclent et les vampirisent. Devenir des Hommes de la Cité.
  • Ce n'est pas inintéressant comme idée ; mais la difficulté est de trouver le philosophe parce que bon entre les profs de philos et les médiateux philosophes, nous sommes très loin de la philosophie.
  • Bah, Finkielkraut pourrait peut-être faire l'affaire, il aime bien le foot.
  • Ouais, mais je ne crois pas qu'il ait un corps... Peut-être vincent descombes correspondrait mieux, Non ?
  • Je n'en sais rien ; Mais il devrait être possible de leur faire lire les dialogues socratiques transcrit par Platon, c'est tellement vivant et abordable et le tout sans blabla au préalable intimidant sur la philosophie ou je ne sais quoi, juste lire les textes et en discuter avec eux. Leurs entraineurs pourraient essayer de le faire, juste parler des textes, partir de ce qui y est dit et essayer de comprendre ensemble...
  • De toute façon, si il y a eu une ferveur autour de l'équipe de foot de France c'est parce qu'elle défendait le football, le plaisir du jeu du football et cela les publics le percevaient même au travers de tous les filtres publicitaires et dogmatiques. Il m'a semblé que Didier Deschamps défendait le jeu du football contre sa spectacularisation ; du moins contre la starification ou la glamourisation, Il veut créer une équipe qui joue au foot et pas une somme médiatique de supports publicitaires déguisés en stars et passes plats...
  • Tu projettes !
  • Ben, non, je n'y connais rien ! Je te raconte mes perceptions …
  • C'est parce que tu confonds Didier DESCHAMPS avec son homonyme dans le champ de la danse contemporaine qui si ma mémoire n'est pas complétement trouée faisait partie de ceux et celles qui, dans les années 70 et/ou 80, défendaient une danse dite contemporaine prove nant des corps réels et l'égalité des danseurs sur les plateaux contre un dogme de la beauté plaqué sur des corps et les hierarchies fascistes de la danse classique. Un didier DESCHAMPS qui a d'ailleurs du sévir dans des directions de la danse du ministère de la culture dans les années 90. Mais je peux me tromper...
  • Moi, je crois que Terpsichore a aussi le foot dans sa sphère de compétences !
  • Donc si je vous suis, maintenant, il serait important de travailler à faire gagner l'équipe brésilienne débarassé de ses stars !
  • Ouais, mais bon, que d'autres s'y collent parce que nous nous ommes épuisés !
  • Bah, que le meilleur gagne, alors !
  • Il n'a toujours rien compris, lui !
  • Ben, moi, non plus.
  • Bon, OK, que les meilleurs gagnent le Tour de France !