lundi 29 juin 2015

Léonard de VINCI lit les journaux.

Pour des raisons non obscures de grève soit un mouvement social de certaines catégories du personnel de l'imprimerie, Léonard de VINCI s'était retrouvé avec le magazine de publicités agrémentées d'articles donné en supplément du journal Le Monde daté du samedi alors que Léonard avait acheté le journal Le Monde daté du dimanche. Léonard De Vinci étant d'une nature curieuse et ayant tout le temps devant lui (quoique beaucoup déjà passé derrière), Léonard de Vinci donc, s'attela à la lecture et contemplation des pages du dit magazine. Celui-ci commençait par une publicité en double page où pouvait se voir la photo d'une femme et d'un enfant, sans doute une mère et sa fille, et se lire la légende « Jamais vous ne posséderez complètement une Patek Philippe. Vous en serez juste le gardien pour les générations futures. » Léonard De VINCI, qui préférait les hommes plutôt jeunes, avaient déjà remarqué que des hétérosexuels ont ce fantasme de la femme qu'ils ne posséderaient pas complètement et qui s'oppose sans doute à un autre cliché celui de la femme qu'ils posséderaient complètement. Fantasme et cliché sur lesquels s'adossait le juste cité texte publicitaire tentant de fourguer une simple marchandise, soit ici une montre. Léonard se demandait si ce fantasme de la femme non possédée complètement faisait référence chez ces hommes hétérosexuels à l'expérience de jouir avant leur femme ou alors à celle de ne pas réussir à faire jouir leur femme jusqu'à l'absence. Leonard pensa ensuite que cette publicité cherchait plutôt à flatter l'ego de femmes puisqu'il s'agissait de modèles de montres pour femmes, le message subliminal pouvant être, soyez cette femme non complètement possédable en achetant cette montre machin . Après avoir tourné la page, Leonard De Vinci vit sur la page de gauche une publicité non ambiguë pour une autre marque de montres et sur la page de droite une photo d' un rectangle noir traversé de deux bandes blanches verticales, le tout sur un fond blanc et à côté d'un petit rectangle rempli de lignes de textes, ce qui permettait de supputer que le grand rectangle noir fût un tableau. La présence d'une ligne grise horizontale dans le bas de la photo tendait à conforter cette hypothèse puisqu'il pouvait s'agir du sol depuis lequel le mur où est accroché le tableau s’élancerait.

Léonard lu le texte placé au dessus de la photo : « carte blanche à Taryn SIMON... » Léonard se souvint avoir lu ce nom dans une rubrique du magazine LUI où l'auteur d'une série de ragots racontait s'être trouvé dans un dîner placé à côté de la demoiselle, par ailleurs nièce ou petite nièce de peut-être David LYNCH, et qu'il ne l'avait pas trouvé drôle. Léonard se souvint être allé voir sur le web large et mondial ce qu'il pourrait y voir des travaux de la demoiselle et en ayant vu ce qu'il y avait vu, Léonard avait compris ou cru comprendre que la damoiselle faisait surtout du blablablabla dont elle enrobait ses interlocuteurs afin qu'ils croient ensuite voir quelque chose d'intéressant dans ce qu'elle donnait à voir qui pour Léonard de VINCI ne relevait que d'un banal trivial.
« ...au croisement de la photographie et de l'art conceptuel ...» Léonard commença à ressentir cette sorte de maux de tête qui lui faisait éviter autant que faire se peut toutes lectures de magazines spécialisés dans les arts et leurs artistes : « Le sale néant de certains textes peut s'avérer bien plus dangereux pour l'esprit que la lecture de textes de propagande salafiste ! » lui avait fait remarqué un de ses amis. Léonard de VINCI cependant, puisque curieux, poursuivit sa lecture : « ...Cette artiste américaine donne à voir au-delà des apparences... » Léonard ne comprenait pas pourquoi nos sociétés étaient passées de discours majoritaires raillant les artistes et leurs œuvres à des discours majoritaires les encensant et les figeant dans des expressions formols : « Donner à voir au-delà des apparences », voilà une ambition bien démesurée pour une seule personne ! Surtout si on relie cette ambition à l'image d'un rectangle noir traversé par deux bandes blanches verticales réalisée non pas par un russe au début du XXe siècle mais par une américaine au début du XXIe siècle c'est-à-dire après que les actionnismes viennois aient bouffé leur merde et se soient enQlés dans des performances publiques au milieu de poules et poulets vivants...
Le texte de l'article du magazine continuait  par « ...Chaque semaine, elle ouvre à « M » son œuvre ultradocumentée.... »
Léonard de Vinci ne put poursuivre la lecture au delà du mot « ultradocumentée » qu'il trouva pour le moins pédant. Pour chasser la fatigue et la lassitude qui l'assiégeait devant tant de stupidités truellées, Léonard de VINCI se chatouilla lui-même et rit. Il respira et décida qu'il en avait assez lu.

samedi 27 juin 2015

post porno étude vi


Etude VI par manuelleyerly

Note technique des poètes maudits à Christiane TAUBIRA.




Nous sommes assez d'accord avec l'idée d'une semaine de travail à trente deux heures mais dans le cadre d'une négociation mondiale conduite par le B.I.T., afin que cela vaille de VLADIVOSTOK à LIMA en passant par DAKKA et DOHA, etc. En ce qui concerne le travail le dimanche, on ne peut pas dire être contre et dans le même temps dire vouloir profiter de ce temps libre pour aller au musée, par exemple : Parce qu'à moins que tout y ait été automatisé, il faut bien que des personnes y travaillent, dans les musées par exemple, pour y accueillir du public et, sauf à considérer ces personnes ainsi que les personnels des hôtels, des restaurants, des boulangeries, des marchés, des théâtres, etc... sauf à considérer ces personnes tels des parias, le travail le dimanche n'est pas une si grande nouveauté. Et que les curés ne nous fassent pas la leçon puisqu'ils sont les premiers à travailler en ce jour-là.... à nous faire croire en DIEU et l'amour...et c'est un gros boulot...

vendredi 26 juin 2015

les questions qui se posent : quel est le lien entre les attentats sur le sol français et le début des soldes ?

et en version parano : pourquoi y a t'il des attentats le jour ou je vais acheter des trucs en solde ?

Carnet de notes de PAPY MEUJOT

Il ne faut pas confondre l'agnelle phosphorescente ( CF. )  avec les plantes dites OGM. En effet, le problème des plantes OGM est qu'elles ont intégré des gènes du règne animal dans des organismes du règne végétal. Seuls les organismes du règne végétal réalisent la photosynthèse, opération non maitrisée par les savoirs humains à notre connaissance et opération qui est à la base de la possibilité de la vie sur la planète Terre. Les plantes dites OGM menacent des équilibres profonds.

Post Porno, étude V, suite


Etude V suite par manuelleyerly

Leonard de Vinci lit les journaux :


Leonard de VINCI lisait un article publié dans Libération en date du samedi20 et dimanche 21 juin 2015. Il y était question d'une certaineRachel DOELZAL, militante antiraciste blanche qui s'était fait passerpour noire : « « à cinq ans, pour me dessiner j'utilisais un crayon de couleur marron pour me dessiner plutôt que rose », affirme t'elle, assurant qu'assumer son identité noire au grand jour était une question de « survie ». »
Leonard de VINCI trouva l'argument parfaitement stupide. Chacun sait (devrait savoir ou en faire l'apprentissage) que les êtres humains dit blancs ne sont pas roses mais « couleur chair » et que celle-ci s'obtient à partir de pigments marron et non pas de pigments rouge. Ainsi, les humains dits blancs pourraient être présentés tels des marrons très très clairs. « De toutes les façons, se disait Leonard de Vinci, je croyais qu'il avait été établi scientifiquement qu'il n'y a plus qu'une seule race humaine, les autres ayant été éradiquées avant l'âge de bronze si j'ai bien compris ma préhistoire... Je ne comprends pas ces américains, à s'accrocher à des représentations « d'identité » issus d'histoires stupides de leurs peuples, comme pour tous les peuples, et cela par simple peur du vide et du réel travail à accomplir …. »
Leonard de VINCI alla se promener dans les bois et pour la première fois de sa longue vie se trouva vieux : « je comprends enfin l'adage qui précise que les immortels ne sont pas éternels.. » Puis il se demanda si sa peinture aurait été différente si il avait aimé sexuellement des femmes plutôt que des hommes plutôt jeunes.

Pour inverser la courbe du chômage (qui fait le tour de mon corps social) il serait peut-être nécessaire de prêter attention aussi aux détails, ou avant de critiquer la paille qui est dans l'oeil de mon voisin je regarde la poutre qui est dans le mien :


Sij'en crois le journal Ouest France, les avions FALCON de laRépublique Française seront entretenus à Genève (SUISSE) par unesociété à capital américain et non pas à Pleurtuit-Dinard(FRANCE) chez Sabena Technics qui disait créer quinze emplois en casde marché conclu. Alors, depuis où nous sommes, nous n'en savons trop rien de cette histoire mais nous pouvons dire que s'il n'y a de jet d'eau ni à Dinard ni à Pleurtuit, il y a la mer qui fait des vagues et pour ceux et celles qui ont des valises à déposer, ils et elles peuvent prendre l'hydroglisseur à Saint-Malo pour Jersey. 

Pour calmer les taxis, Choisissez Paris pour les JO 2024 !

(Tentative de slogans pour Paris JO 2024) :
JO 2024 : Faites comme CHARLIE, choisissez PARIS !
Après « Charlie marche dans Paris », ne ratez pas « Charlie fait du sport et prépare les JO 2024 à Paris ». Bientôt...
À Paris, les JO sont plus jolis ! Surtout en 2024.
En 2024, Pierre de Coubertin ressuscitera, cela mérite bien un miracle : toi aussi, vote pour l'organisation des JO à Paris  !
A Paris, il n'y a pas que la Tour Eiffel, il y a aussi la tour d'Argent et l'organisation des JO en 2024. enfin, si tout va bien ... Toi aussi, choisis Paris pour les JO de l'an 2024 !
Évitons la guerre de Troie : donnons les Jeux des Hellènes (dit Olympiques) à Paris en 2024 !
POECHIE :
JOJO et TOTO demandèrent au CIO
d'organiser des JO où il y plein de gros lolos :
« Paris c'est plus joli ! »
JAJA et TATA, leurs nanas dirent : « oh la,
foin de tarama ! nous serons là,
nous aussi, dans le joli Paris
pour voir les athlètes et leurs têtes »
« Ils et elles ne sont pas bêtes !
Se dit le CIO tout haut,
allez hop, les JO dans le joli Paris !
En quelle date déjà ? 2024, pardi »

CAHIER DE VACANCES, programme transversal : chiffres, calcul, valeurs et significations. Exercices de compréhension.



  1. Une personne, mademoiselle SAAL, a dépensé en seize mois 38 000 euros en frais de taxis qu'elle s'est fait rembourser par son employeur, un établissement public d'intérêt culturel. Calcule combien cette personne a dépensé en frais de taxis par jour :
    Corrigé :
    38 000 euros / 16 mois / 30 jours = 79,17 euros de frais de taxis par jour.
  2. Calcule combien gagne un SMICARD par jour sachant que le taux horaire net  du SMIC serait de : 8.10 euros net environ (9.61 euros brut) et la durée journalière légale du travail serait de 7 heures
    Corrigé:
    Taux horaire du SMIC x durée journalière légale du travail = 56.70 € euros net par jour de salaire . (67,27 € brut par jour)
    chiffres à vérifier.
  3. A ton avis, une personne gagnant le SMIC peut-elle se faire rembourser ses frais de déplacement en taxi par son employeur ? Motive et argumente ta réponse.
  4. Compare les sommes gagnées par un Smicard en un jour et les sommes dépensées par jour en frais de taxis par mademoiselle SAAL : peux-tu en conclure quelque chose et sinon pourquoi ?
  5. Connais-tu les écrits de KARL MARX, Rosa LUXEMBOURG et Louise MICHEL?
  6. Connais-tu la différence entre une caste sociale et classe sociale ?
  7. A ton avis, peut-il y avoir trois classes sociales ?
  8. Sais-tu quels étaient les trois ordres sociaux existant dans la France dite de l'Ancien Régime ? Sais-tu pourquoi et comment ils ont été abrogés ?
  9. Peux-tu dire ce que peuvent bien signifier les mots de liberté, d'égalité et de fraternité dans une société de castes sociales ? Dans une société de classes sociales ?
  10. Connais-tu la différence entre une société traditionnelle dite fermée et une société moderne dite ouverte ?
  11. Peux-tu dire ce qu'est un individu ?
  12. A ton avis, une société postmoderne est-elle une société sans classes ni castes ? Une ambition ? Une utopie ? Un devenir ? Une société libre égale et fraternelle ? 

    [ un peu de musique pour la route ]

samedi 20 juin 2015


qu'est-que c'est ? ou allitération XI par manuelleyerly

FORUM « Ne pas confondre migration et manipulation » (extraits)



  • Je ne comprends presque rien aux débats sur l'immigration et les migrants en Europe.
  • Moi, j'ai compris que les dirigeants avaient laissé pourrir des situations en laissant les flics se démerder à gérer ces situations de merdre, flics qui se trouvent ensuite pointés du doigt pour violences policières.
  • Tu défends les flics, toi maintenant ?
  • Non, je dis que les mecs essayent de faire le boulot qui leur est demandé de faire, je ne dis pas que les mecs sont blancs comme neige, je dis que ce sont ceux qui font semblant de ne pas savoir que le boulot qui leur est demandé n'est pas gérable qui sont les ordures. Cela ne sert à rien de gueuler sur les flics, il faut essayer de comprendre ce qui se passe.
  • Tu veux dire que les pouvoirs publics laissent le truc tourner au western entre flics de base et migrants pour ne pas gérer le problème politique et économique ?
  • Ou pour ne prendre aucune décision... Si il y a montée des populismes, ce n'est pas parce que les peuples de base sont racistes ou je ne sais quoi,il est que les peuples de base sont sur le front à se prendre toute la violence sociale dans la gueule alors que les autres sont dans leur bureau protégés par leurs gardes du corps, leurs assistants, leurs conseillers trucs et ils ne font rien pour que les situations changent... Le vote extrême est rarement de conviction c'est juste un ras-le-bol : l'erreur d'exprimer son ras-le-bol ainsi est que les partis populistes sont en fait bien pire que les autres, c'est assez simple de rappeler que les peuples allemands qui avaient voté pour le parti national socialiste en 1933 se sont ensuite pour la plupart retrouvés dans des camps ou dans l'armée puis ont crevé la dalle, etc.. pendant que des entrepreneurs allemands bénéficiaient d'une main d'oeuvre gratuite et de possibilités de cobayes humains à volonté pour leur département « recherche et innovation » et que des responsables bidule et truc du parti nazi pillaient et s'accaparaient des richesses.
  • Restons dans le sujet : tu dis que la montée des nationalistes, c'est juste une sorte de manipulation pour masquer la non prise de décision des gouvernants et des responsables politiques et économiques face à la question de l'immigration montante. C'est bien gentil mais qu'est-ce qu'ils devraient faire ?
  • Ce sont leurs modes de vie et de façon de concevoir le monde qui doivent changer, c'est pour cela qu'ils ne prennent pas de décisions. Ce sont eux qui doivent apprendre à partager et à vivre autrement, à même hauteur que les chacuns et les chacunes. Est-ce que nous sommes obligés de payer un eurodéputé environ 9000 euros par mois ? Il doit être possible d'affecter des sommes différemment et d’économiser un peu d'argent, non ? d'organiser afin que chacun et chacune aient un boulot, non ? etc...
  • Je ne comprends pas.
  • Les discours tournent autour de l'idée que la France ne peut pas accueillir les migrants, ce n'est pas entièrement faux mais cela omet à chaque fois de préciser que toute façon de voir découle d'un choix. Il y a des options qui ont été prises, sans doute par défaut, omission ou manque d'attention, dans l'affectation de l'argent public qui tend à préserver le confort de truc et machin tout en en ayant rien à foutre que le confort de truc et machin se fera au détriment de machin et chose. Les uns et les autres doivent contribuer à construire un pays, et non pas contribuer à renforcer un jeu de monopoly où truc et machin ont « gagné » des privilèges, et tant pis pour truc et chose !... C'est terminé l'ère des petits malins !
  • Tu veux dire que truc et chose peuvent être aussi bien des migrants que des personnes en bas de l'échelle sociale. Le discours sur les migrants permet de masquer le discours sur la répartition des richesses ?
  • Je ne sais pas.
  • Théoriquement, l'ère des petits malins s'est close en l'an 2000, mais personne n'avait songé que les gros malins prendraient les places.
  • Bon, ben alors, l'ère des gros malins est également terminé !
  • Moi, Je ne comprends toujours pas.
  • Réfléchis trois secondes : il existe aussi les discours sur le fait que les migrants doivent rester dans leur pays pour essayer de les développer. Mais dans leur pays, qui propose du boulot ? Majoritairement des sous-traitants d’entreprises occidentales qui vont les exploiter pour des salaires de misère et des conditions de merdre, exploitation qui libérera des marges faramineuses qui permettront à l'industrie du spectacle et de la pub majoritairement d'Amérique du Nord d'engraisser et de continuer à conditionner les populations.
  • Ou pour le dire dans la version européenne : « à quoi servent tous ces gens si cultivés si dans même leur pays, des personnes se font mal traités dans leur travail sans que personne n'y trouve à redire ? »

  • Donc, selon toi, la « montée du populisme » serait juste le résultat d'un sordide calcul des oligarchies mondiales...
  • C'est vieux comme le monde social : « que les pauvres se tapent dessus, il y en aura moins et ils nous laisseront tranquille. »
  • Ouais, j'ai lu un article l'autre jour sur l'Afrique du Sud dans Libé, et l'article racontait bien comment des mecs pauvres qui vivent seuls et en bandes ont voulu un soir aller piller et casser dans des quartiers riches de Johannesburg, ils se sont heurtés aux vigiles et flics, ils se sont alors retournés sur les quartiers où se trouvent des immigrés et les ont pillés et à moitié massacrés sans que les flics ne fassent rien. Et ensuite, on parle de montée du racisme... Pourquoi les flics n'ont pas assez d'effectifs pour protéger les quartiers de la même façon  et pourquoi l'air de rien ils sont conditionnés pour ne pas considérer de la même façon les populations selon leur niveau de revenu  … Le racisme est un leurre sauf exception, les gens dans la galère ne sont pas racistes, ils sont justes en galères. Le "racisme" est social.
  • Quand des personnes commence à me dire « ils ne sont pas comme nous », je leur dis « comment pas comme nous ? ils mangent, ils boivent, ils baisent, ils font caca. » Alors les mecs ou les nanas se marrent et la discussion est close. Les personnes qui disent cela veulent en fait d'abord savoir si tu penses ne pas être comme eux. Le "racisme" est d'abord social ...

vendredi 19 juin 2015


la mariée toute nue sans ses célibataires tout... par manuelleyerly

forum « agriculture bio et raisonnée sont dans un bateau »




  • salut çà va ?
  • Ouais, bof, je me sens un peu mal parce que j'ai utilisé des produits chimiques contre les limaces et les escargots et j'ai l'impression d'être une grosse nazi(e).
  • Ben, pourquoi t'as utilisé des produits chimiques alors ?
  • Ben, j'ai essayé des produits machin à base de je ne sais pas quoi japonais, çà ne marchait jamais, après j'ai utilisé de la bière mais les escargots n'en buvaient pas et c'est vrai qu'il y a un moment où t'as envie de pouvoir bouffer tes salades ou que tes plants de concombre ou de courge poussent pour produire des fruits et non pas pour nourrir les escargots et les limaces. Et alors, j'ai craqué...
  • Ouais, en fait t'avais la flemme de t'en occuper minutieusement tous les jours...
  • Ouais, c'est cela.
  • Tu te sens mal parce que tu as vu les escargots agoniser et que tu savais que tu en étais la cause.
  • J'ai été traumatisée dans mon enfance par la lecture d'une BD où t'avais une gamine qui, à un moment, se trouve dans un monde parallèle et un ours en peluche qu'elle avait abandonné dans une cave vient se venger, il s'était fait manger le bras par un rat et il dit à la gamine qu'il va lui arriver la même chose, bon, bien sûr après cela se termine bien, le chat que la gamine avait toujours bien traité la sauve, etc, blabla, mais cette idée du jouet maltraité qui vient se venger m'avait terrorisée..
  • Et donc là, t'as peur que, dans un monde parallèle où les escargots ont dominé et colonisé le monde, ils t'empoisonnent et te laissent agoniser lentement, c'est cela ?
  • C'est peut-être aussi à cause de l'historien d'art Daniel ARASSE qui racontait que les escargots dans les représentations peut-être médiévales étaient Dieu : Dieu est puissant mais il est très lent et c'est pour cela qu'il y a tout ces problèmes sur la Terre.
  • Tu devrais voir les choses plus simplement : tu plantes des salades et des concombres pour les manger et donc tu te donnes les moyens de les faire pousser tout en faisant attention. Et je ne crois pas que les escargots soient une espèce menacée.
  • Ouais, c'est cela tu as un objectif et tu te concentres sur ton objectif.
  • Ne parles pas comme cela, je suis allergique à ce type de discours.
  • Bref, je me sens traitre, faudrait que j'essaye quand même de me rerenseigner sur les autres méthodes...
  • Ce que je ne comprends pas dans ce que vous dites c'est que les granulés anti-limaces qu'elle a utilisé sont censés être utilisable en agriculture biologique, alors où est le problème ?
  • N'oublie pas que « bio » est devenu un argument marketing, je ne crois pas trop que l’utilisation de ces machins soit compatible avec du bio.
  • Moi, je trouve que faire un potager, c'est une bonne école de vie. Par exemple, toutes ces conneries psychologiques de ma chatte, blabla, ben, en fait, si tu regardes les plantes pousser, tu comprends beaucoup mieux la société et les comportements humains.
  • Ouais, t'as raison, moi, je ne peux saquer les plantes qui s'entortillent autour des autres et les étouffent pour grandir.
  • Moi, un truc qui me fait marrer, ce sont les plantes qui imitent les plantes que tu as semé. À côté des patates, t'as parfois des espèces de faux plants de patates, t'as la plante mais t'as pas de patates, c'est juste une imitation, la plante grandit, prend de la place mais elle ne te nourrira pas.
  • Ouais, j'ai déjà vu cela avec les carottes et les navets.
  • Ah, ouais, c'est comme chez les humains.
  • Ouais, je te dis, le potager et le jardin, t'apprends plein de trucs, c'est hyper subtil. Avec les animaux, c'est toujours plus ou moins lié au sexuel alors que la plante, c'est plus individualiste, elle cherche sa forme, sa taille, le soleil, son eau, son espace, etc..
  • C'est peut-être simplement que tu n'as pas accès à la sexualité des plantes.
  • T'as raison. Comment se représenter l'analogue d'un film de Q pour les plantes ?
  • Le mec dont t'as toujours l'impression qu'il sort d'une séance d'UV ?
  • Ouais, celui-là, et alors j'ai été déçu en bien comme on dit chez les Suisses. En fait, je ne sais pas si le mec est juste un bon acteur sachant choisir ses mots ou s'il est plus ou moins sincère, mais t'avais quand même l'impression que ce mec n'est pas complètement étranger au monde paysan.
  • Ben, voilà, t’empoissonne tes escargots et maintenant tu comprends le patron de la FNSEA, t'es sur une mauvaise pente .. et d'abord, qu'est-ce donc que tu sais du monde paysan ?
  • Moi, ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les éleveurs de porc dépensent beaucoup d'argent pour nourrir leur porc. Cela me semble le monde à l'envers.
  • Pourquoi ?
  • Ben, il me semble avoir toujours entendu que le porc mange les déchets de la ferme, c'est l'animal idéal, il bouffe n'importe quoi et ensuite « dans le cochon tout est bon » !
  • Ouais, cela c'est le modèle paysan, la famille qu vit dans sa ferme et vend ses surplus, mais les éleveurs de porc produisent des porcs pour nourrir les autres. La plupart des paysans sont rentrés dans le système monétaire, avant ils étaient beaucoup plus indépendants.
  • N'empêche que pour aider les éleveurs de porc, il y aurait un truc à imaginer pour que les porcs mangent des déchets de ... je ne sais pas... des cantines, des restaurants, des hôpitaux.
  • Ben, voilà, la bouffe périmée des supermarchés, ce devrait être pas mal, non ?
  • Et cela bien sûr, ce n'est pas le mec de La FNSEA qui va l'imaginer puisqu'il produit des tourteaux pour nourrir les porcs !
  • Ouais, mais dépenser du fric pour nourrir des cochons, c'est le monde à l'envers, je le répète.
  • T'es sûr de ce que tu dis ?
  • De ce que je me souviens avoir entendu, tu veux dire ?
  • Bon, arrêtez de vous chamailler. L'agriculture c'est l'avenir, j'ai eu une grande vision : dans le futur, d'une part, t'auras de grandes coopératives qui produiront pour les autres mais t'auras surtout plein de gens qui produiront pour eux et éventuellement échangeront leur surplus avec d'autres, et cela même en ville. Le plein emploi industriel c'est terminé. Nous allons revenir vers des formes de vie où les personnes sont majoritairement occupés par produire leur bouffe et leur énergie, le tout prés de chez eux.
  • Mais c'est horrible !
  • Non, c'est super à la condition que dans ta jeunesse, tu aies pu voyager et fait plein d'expériences. Disons que dans le monde du futur, les jeunes entre quinze et trente deux ans voire plus feront le tour du monde en vélo ou à pied et cela sera la grande partie de leur éducation, ils travailleront un peu ici ou là, apprendront dans des lieux d'étude ici ou là, certains s’arrêteront ici ou là pour fonder famille etc..
  • et quand ils divorcent ils repartent en voyage alors ?
  • Ouais, enfin sauf s'ils ont des enfants, je n'en sais trop rien. … J'ai eu une vision, j'ai pas visité tous les détails et les recoins.
  • Mais pourquoi vous ne prenez pas le monde tel qu'il est en lieu et place de toujours chercher des utopies.
  • C'est le monde qui n'a pas voulu de nous. C'est bien pour cela que nous sommes obligés d'en inventer d'autres.
  • C'est épuisant.
  • Ce sont des cousines et des cousins de Sysiphe ?

jeudi 18 juin 2015


qu'est-ce qu'elle fait ?, ou allitération X par manuelleyerly

note technique de gabelous en direction de l'administration fiscale française, concerne impôts prélevés à la source pour revenus en salaires.

Merci d'éviter les usines à gaz :
-  faire que l'impôt soit individuel à la source et corrigé en familiarisé dans la déclaration annuelle, l'Etat remboursant le trop perçu,
- créer ou faire créer des mises à jour pour les logiciels de compta et de paie utilisé par les PME et TPE qui seront adressées gratuitement sur demande,
- ne surtout pas demander aux banques de rentrer dans ce processus, elles pourraient à terme trouver là nouvelle matière à facturer des services.

note de bas de page rédigée par le Général de Gaulle : "C'est une bonne piste que de vouloir peu ou prou supprimer l'année blanche pour les revenus financiers (hors investissement). Trouver la façon et la forme pour que l'intendance suive (Exception ponctuelle pour cause d'intérêt général en temps de crise économique). Eventuellement imaginer un seuil de revenus salariaux et financiers, en dessous duquel l'année serait blanche mais attention à l'usine à gaz (cf. la note technique des gabelous)."

Pour information, 40 000 euros d'argent public peuvent représenter le RSA annuel (grosso modo 5 000 euros annuel pour un RSA socle ) pour huit personnes. Il est aussi possible de dépenser cet argent public autrement. En salaire de professeurs par exemple .... ou de flics, ou de personnels de justice, de remboursement de RTT dans les hôpitaux publics ... mais pas en frais de taxis ! La madame SAAL, elle aurait mieux fait de se faire payer son permis de conduire (« oh oui, mais après il faut payer soi-même la voiture, l'assurance, l'essence, oh lalala …. »)



  • Moi ce que je ne comprends pas c'est pourquoi le directeur de l'INA dispose d'une voiture avec chauffeur ?
  • Je ne rentre pas dans ce débat. Je dis juste :  La google car constitue une avancée qui résoudra ce type de problèmes à la con.
  • J'ai vaguement lu une tribune dans Libé écrite si j'ai bien compris par des anciens directeurs de la dame et j'ai pensé à la Curie Romaine. Le pape François leur rappelle le vœu de pauvreté des hommes d'Eglise et certains à la Curie sont choqués car ils se considèrent comme des êtres d'exception.
  • Est-ce qu'il y avait des anciens collègues ou des anciens subordonnés de la dame qui ont signé cette tribune ? Parce que d'après ce que tu en dis, cela sent les anciens directeurs que la dame menait par le bout du nez et qu'elle a contacté en leur dictant quasiment ce qu'ils devaient dire, non ?
  • Cette conversation ne m'intéresse pas. Je le dis et le répète, la Google car constitue une avancée qui nous permettra de nous débarrasser de ce type d'un problème d'une époque révolue.
  • En tout cas, j'aimerais que ces personnes qui s'indignent du traitement fait à cette dame s'indignent de même sur le sort des migrants ou des syndicalistes emprisonnés en Russie ou en Afrique du Sud.
  • Oui, mais pour cela, il faut avoir un peu de culture.