jeudi 17 juillet 2014


courrent ils à mon rendez-vous pour l'hiver ? par manuelleyerly

Carnet de notes de Socrate.

J'ai eu entendu ce monsieur Henri GUAINO à la radio et j'ai tout de suite reconnu l'art du sophiste. Ce type réussit à dire qu'il n'y a pas de complot politique en ce qui concerne la mise en examen de monsieur Nicolas Sarkozy mais que c'est désastreux symboliquement pour la République de mettre en  examen un ancien président de la Répubique ! Oh, le beau sophisme ! Dans le raisonnement de ce monsieur, les personnes ayant eu des charges et responsabilités politiques ne doivent pas être mises en examen parce que cela nuit au symbole de l'homme politique ! Oh le beau sophisme ! Contrairement à ce que prétend ce monsieur GUAINO, ce qui est symboliquement désastreux n'est pas de condamner selon les normes du droit des personnes qui y ont contrevenu quand bien même ces personnes auraient exercés des responsabilités publiques importantes mais que des personnes ayant exercés des responsabilités publiques importantes contreviennent aux normes du droit avec une si grande désinvolture (sans doute en raison du sophisme les décrétant intouchables puisqu'ayant exercé des responsabilités publiques importantes ….). De la même façon, ce monsieur GUAINO n'a pas l'air de comprendre ou du moins feint d'ignorer dans ses raisonnements que les juges ne font pas n'importe quoi et comme bon leur semble mais appliquent le droit qui est produit par les élus de la République. Ce monsieur Guaino est un sophiste et les sophistes peuvent détruire les démocraties, ils mettent leur art de séduction et de persuasion par la parole au service des plus offrants, ils n'ont pas de conviction et surtout pas démocratique. Vous pouvez les appeler « smart power »si vous trouvez cela plus « in », ils restent pour moi des sophistes dont le pouvoir de séduction est à démystifier. Sans cesse.

Lettre de Jean Vilar à André Malraux (extraits)

…. J'ai récemment eu vent des déboires de votre homologue, la jeune Aurélie FILIPPETTI, avec les intermittents du spectacle au Festival d'Avignon à nouveau dirigé par un confrère : je me serais presque cru en 1968 ! Si ce n'est que ces imbéciles mimétiques de l'agitation-propagande sont cette fois-ci clairement manipulés par l'extrême-droite ….

Ceci est un communiqué de monsieur de Montesquieu.

Nous voudrions rappeler qu'une loi possède un esprit et que celui ou celle qui ne le reconnaît pas appliquera la dite loi à la lettre. Ainsi, appliquer un tarif de frais de livraison de 0,01 ou 0,001 euros est une application à la lettre de loi interdisant le cumul de promotion sur les prix des livres et la gratuité des livraisons . Il ne devrait pas être compliqué à ceux et celles qui respecte l'esprit de cette loi soufflant un vent contre les monopoles de démontrer devant des tribunaux que ce tarif de frais de livraison peut être assimilé à de la gratuité puisque ce tarif de frais de livraison ne représente même pas le prix d'un timbre pour un pli de moins de vingt grammes sur le territoire européen. [les amazones ont lu et approuvé ce communiqué et précisent qu'elles considèrent que le site web Amazon.com exploite et pille leurs auras et légendes sans leur avoir jamais demandé leurs autorisations ni respecté leur charte politique et syndicale.]