mardi 1 septembre 2015

FORUM « l'éthique discutée entre supposées grandes personnes ».


  • je n'ai pas bien compris lorsqu'il y a eu l’assassinat de cette jeune journaliste américaine et de son cameraman par un ancien présentateur de la même chaîne de télévision locale d'un bled dans un état perdu des Etats-Unis d'Amérique du Nord, il était donné des précisions personnelles au sujet de la jeune journaliste telle « elle venait de se fiancer », « elle avait apporté le matin même un gâteau pour ses collègues », etc..
  • Et alors ?
  • Ben, je ne sais pas, même si la meuf était une grosse salope qui piquait les mecs de ses collègues ou copines, couchait avec son beau-père et ne savait pas faire cuire un oeuf, cela n'aurait rien changé à l'horreur du crime, non ? L'interdit est « tu ne tueras point » et donc tu ne tueras point même les salauds et les salopes … c'est le plus compliqué à comprendre...
  • Ne va pas chercher des poux où il n'y en a pas, je pense que ces précisions étaient données pour rendre un peu de chair à la victime, pour que ce ne soit pas juste une morte de plus dans la longue liste de morts égrénés dans les journaux.
  • Et pourquoi pas ? Et le caméraman, il avait une copine ? On n'en sait rien. Et les migrants qui crèvent en bateau, ils savent cuisiner, ou pas ?
  • T'exagères, il y a eu des efforts de fait pour humaniser les personnes nommées « migrants ». Moi, j'ai lu des interviews de migrants dormant dans la dite « jungle » de Calais, les médias ont montré les enfants, les médias ont commencé, je crois, à parler des migrants comme des personnes qui, comme toi et moi, ont une vie quotidienne, des ambitions et des désirs, des galères et des misères. Et ce genre de présentation démine pas mal les discours débiles et réductionnistes des extrêmes droites.
  • Là, où elle a raison, c'est qu'il n'a rien été dit au sujet du cameraman tué en direct.
  • Moi, je n'en sais rien, je suis loin d'avoir tout écouté et tout lu sur le sujet.
  • Mais c'est un truc qui nous vient des USA, quand une femme se fait plomber, on est dans le même cas que lorsqu'un black se fait plomber, tu as les blessures des populations naguère discriminées qui recommencent à saigner.
  • Je ne comprends pas.
  • C'est comme si toutes les femmes qui s'étaient fait plomber ou taper sans que personne n'y fasse gaffe refaisaient surface et essayaient de se venger.
  • Moi, je dirais que ce serait comme si les « forces du mal » (excusez-moi l'expression, j'affinerai un autre jour) prenaient l'apparence des femmes qui s'étaient fait plomber ou taper sans que personne n'y fasse gaffe et jouent sur cette culpabilité latente pour fiche la merdre.
  • Les forces du Non-être, tu veux dire ?
  • Peut-être.
  • Je ne sais pas si je vous suis sur ce terrain mais sur celui de l'américanisation de la société, il y a du vrai et moi, je ne supporte pas. L'autre jour, dans le journal LE MONDE, t'avais un article sur un mec peut-être MARTIN VIAL qui a été nommé je ne sais plus où et qui à un moment a dirigé LA POSTE. L'article était écrit par une journaliste qui faisait une longue digression sur la femme du mec et parlait d'un « couple de pouvoir » de la gauche et la meuf journaliste s'était sentie obligée de préciser l'expression anglaise « power couple » entre parenthèses, tellement cela sonne mal dans la langue de Molière.
  • La langue de Malesherbes, tu veux dire ?
  • Non, celle de Rabelais. Donc, ce que je veux dire, c'est que ce concept de « power couple » nous vient des Etats-Unis et que franchement, en Gaule, nous n'en voulons pas.
  • Tu veux dire dans la patrie de JARRY et de FOURIER.
  • Ouais, celle de Colette et Sarah BERNARD.
  • T'en dis quoi, toi ?
  • Il me semble qu'en sciences physiques, il peut être question d'un couple pour calculer le moment d'une force et alors ce serait le couple formé par peut-être la vitesse et la gravitation de l'objet, enfin je ne sais plus.
  • Au lieu de « pouvoir », il faudrait parler de « puissance » alors ?
  • Ouais, mais ce sont des conneries. Moi, je veux bien que les couples aient des puissances sexuelles différentes mais c'est une histoire de chambre à coucher, ce n'est pas à entrer en considération dans l'espace social sinon, nous sommes dans des organisations archaïques avec des couples dominants !
  • Ouais, mais je suis désolé, c'est la conception américaine ! Je me souviens avoir regardé un bout du débat entre OBAMA et le candidat Républicain de l'époque et dont j'ai oublié le nom, c'était en l'an peut-être 2012, et ben, t'avais les femmes des candidats qui étaient constamment montrées pendant le débat et, après le débat, les femmes venaient vers leurs mecs, et ce qui était mis en scène était vraiment cela, la puissance sexuelle de chaque couple. Et quand les médias disaient qu'OBAMA avait été nul, il fallait entendre qu'il n'avait pas été le plus fort en puissance sexuelle.
  • J'ai envie de dégueuler.
  • T'as raison de vouloir gerber parce que c'est une conception de l'organisation sociale atroce.
  • Ah, ouais, alors « liberté, égalité, fraternité » quoi... je comprends mieux, là.
  • A la télé, j'ai vu un reportage sur les BALKANY et à un moment, tu voyais le conseil municipal de Levallois Perret où monsieur BALKANY est (était) maire et sa femme première adjointe. Tu voyais la BALKANY lire les ordres du jour à son mari et je m'étais dit qu'il y avait un truc hyper obscène et archaïque, où la meuf chauffait son mari devant la foule. Ce serait cela alors ce que tu nommes la mise en scène de la puissance sexuelle ?
  • C'est quoi la puissance sexuelle ?
  • Je crois que vous vous trompez complètement, dans l'article sur peut-être Martin VIAL que j'ai lu aussi dans le journal LE MONDE, il était surtout question de réseau social, de couple de personnes avec fort réseau social, le « couple de pouvoir » fait référence à un « pouvoir social », pas sexuel.
  • Ce serait mal connaître les problématiques du XXIe siècle que de ne pas comprendre que les médias précisément opèrent les conversions des « pouvoirs sociaux » en « pouvoirs sexuels ».
  • Ouais, mais ce sont des conneries.
  • Ouais, mais ce sont des luttes.
  • Tu veux dire un combat contre ou avec la connerie ?
  • Ben, tout dépend. Tu me parles de quoi ?
  • Bon, je vous propose pour lutter contre le politiquement correct en provenance des USA d'écouter un peu de Serge GAINSBOURG, soit « Love on the beat », chanson sur laquelle nous dansions telles des imbéciles en boite de nuit dans les années 80, sans jamais avoir écouté vraiment les paroles.
  • Enfin, nous avons des excuses, nous n'avions pas le disque et à l'époque, il n'y avait pas d'internet.
  • Serge GAINSBOURG c'est le mec qui, bourré, avait dit à la télé à Whitney HOUSTON qu'il voulait coucher avec elle ?
  • Non, il avait dit « i want to fuck you », ce n'est pas exactement la même chose.
  • Ah, bon ?
  • Y a quand même une différence entre « j'ai envie de baiser avec toi » et « je veux te baiser », non ?
  • Y a aussi « j'ai envie de me faire baiser »ou « j'ai envie de baiser », mais là c'est plus vague comme projet...
  • Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que vous ne dites que des conneries ?
  • Pourquoi « impression » ? Ne devrais-tu pas avoir un peu plus confiance en tes jugements ?

Forum « changer le monde ou changer de KELTON » ?




  • J'ai vu une pub pour un truc genre « le monde festival : changer le monde » ,
  • Ah, ouais, j'ai vu cela, j'ai pensé aux trucs qu'organisait Libé à une certaine époque...
  • Ben, c'est peut-être la même équipe qui organisait cette kermesse-ci...
  • Donc je vois cette pub, « le monde festival : changer le monde » avec écrit en gros la liste des intervenants, genre PIKETTY, MACRON, FRACHON, ELTAHAWY, KOSCIUSKO-MORIZET et t'as des noms aussi genre Matthieu RICARD, ANGOT, Jordi SAVALL et puis t'as le nom de Vincent LINDON. Et là, j'ai commencé à me poser des questions.
  • Pourquoi ?
  • Ben, pour la plupart des noms, tu comprends plus ou moins pourquoi ils sont dans la liste, même si il faut se tirer un peu beaucoup les cheveux, mais Vincent LINDON, alors là, c'est plus problématique, pourquoi serait-il dans cette liste de personnes qui vont parler aux autres et leur apporter leur bonne parole pour « changer le monde »...
  • Leur faire la leçon, quoi !
  • J'essaye d'être constructive.
  • Bon, alors mettons que Vincent LINDON a une fondation qui s'occupe de trucs pour changer le monde et que nous ne le savons pas,
  • Peut-être, mais à mon avis, Vincent LINDON est invité en tant que celui qui a incarné à l'écran le prof de natation dans WELCOME qui aide un sans papier et en tant que celui qui a incarné un vigile aux prises avec la loi du marché dans le film la LOI du MARCHE.
  • Ce serait vraiment n'importe quoi !
  • On parie ?
  • Ce serait hyper grave ce que tu dis.
  • Ben, c'est pas nouveau, Yves MONTAND, les gens le confondaient avec son personnage dans Z de Costas Gravas.
  • Ouais, mais dans les colloques, que je sache, c'étaient encore des anciens dissidents qui étaient invités et venaient parler, pas des comédiens les ayant incarné...
  • Tu spécules, on n'en sait rien, faudrait vérifier.
  • De toutes les façons, « le monde machin festival gratte moi le monde », c'est pas un colloque, c'est un truc de flancs ….
  • Quoiqu'il en soit, le film « la loi du marché », il est déjà ringard. Il parle du monde des années 2000. Dans les années 2010, les choses ont changé dans les supermarchés.
  • Qu'est-ce que t'en sais, je te rappelle que tu ne l'as pas vu le film LA LOI DU MARCHE ! Et pourquoi tu dis que les choses ont changé dans les supermarchés ?
  • Ben, avec la crise de 2008 ! les mecs et les meufs qui vendent des trucs en masse aux masses s'adaptent beaucoup plus vite que les politiques aux réalités vécues et concrètes des « masses ». Par exemple, j'ai lu dans le canard enchainé que certains députés sont plus ou moins en train de se battre pour avoir la paternité d'une loi sur le gaspillage alimentaire, mais les mecs et les meufs sont en retard de quatorze trains et vingt-quatre avions, parce que, bon, dans les supermarchés, tu trouves de plus en plus de produits soldés pour date limite courte, de produits pas chers et pas mauvais pour cuisiner, la chasse au gaspi a déjà commencé...
  • Ouais, je ne suis pas sûre que pondre une loi sur le sujet soit la meilleure idée au monde... l’expérimentation, ouais, sans problème … mais sinon, ces messieurs dames qui, j'en suis presque sûre, ne font presque jamais leurs courses vont nous pondre une loi usine à gaz qui ne servira qu'à crisper et emmerder tout le monde y compris, et surtout, les pauvres qui n'ont pas envie d'être traités comme des gamins.
  • J'avais vu un extrait d'une émission de téléréalité anglaise où un député de la chambre des communes avait pris la place d'une femme au foyer aux revenus modestes, et tu voyais une séquence où il allait au supermarché avec les gamins et faisait exploser son budget en achetant que des conneries. Tu voyais la mère au foyer qui se marrait en regardant les images en disant qu' « il était tombé dans tous les panneaux ». Et bien, il y a là une vérité importante, le député de base ne comprend pas qu'il y a deux mondes superposés dans le supermarché, il y a le marché où tu peux acheter de la nourriture pour te nourrir et le miroir aux alouettes où tu peux acheter du rêve pour tes fantasmes de pacotille de classe moyenne rêvant de classe supérieure. Et c'est pour cela, que le député ne peut pas faire une loi qui fasse avancer le schmilblick puisqu'il fait partie des personnes qui ont besoin de la fiction de la classe moyenne pour justifier leur rôle.
  • Un jour, j'étais au supermarché hard discount, il y avait une nouvelle caissière et devant moi, dans la file d'attente, t'avais une meuf qu'avait rempli son chariot d'un tas de conneries et de machins, bon, elle passe à la caisse, cela prend du temps, blabla, et ensuite, oh surprise, la meuf est une « cliente mystère » travaillant pour la chaîne de hard discount, elle demande à parler au gérant et analyse ensuite avec lui le ticket et les courses. Je les entendais dire « là, elle s'est trompé sur la bouteille truc, là elle n'a pas vu l'étiquette machin, blabla ». J'ai compris alors que si le supermarché est rempli de leurre pour nous induire en erreur quand nous faisons des achats, la caissière, elle ne doit pas s'y tromper. Ceux et celles qui pensent que caissière, c'est juste passer des code barres sur un scanner, se trompe lourdement.
  • Cela doit dépendre des magasins...
  • Moi, je croyais qu'il y avait trois réalités superposées...
  • Ouais, mais la troisième c'est comme la première sauf qu'il y a plus de pixels...
  • Moi, je crois qu'il y en a plus de deux ou trois réalités et que c'est un peu comme la structure de l'ADN, t'as deux hélicoïdes entrelacés et l'une est vraie et l'autre est fausse, tu peux à la fois changer de niveau et être plus ou moins dans le vrai (ou dans le faux),
  • Je ne comprends même pas de quoi vous parlez !
  • Nous, non plus. Bon, c'était quoi le sujet ?
  • Faire ou non une loi anti gaspillage alimentaire pour changer le monde ...
  • Je crois que le seul truc intelligent à faire en la matière serait de déqualifier le fait de prendre quelque chose dans la poubelle d'autrui qui à ma connaissance est encore considéré comme un vol. T'as quand même des personnes qui se sont faites condamnées pour vol pour avoir pris des trucs dans des poubelles de supermarchés !
  • Ouais, et empêcher les mecs et les meufs des supermarchés de verser de l'essence ou de la javel dans leurs poubelles. Sinon, faudrait laisser les mecs et les nanas imaginer des trucs et des collaborations et des circuits de récupération au niveau local. Parce que bon, toujours passer par des règlements administratifs, cela fait un peu démocratie populaire....
  • Ouais, tout le monde se goure en disant qu'il faut supprimer les départements, il faut supprimer l'assemblée nationale, il y a assez de niveaux et de maillage avec les conseils généraux, les conseils régionaux, le Sénat et les euros députés.
  • Pourquoi tu dis cela ?
  • Pour que les personnes qui vivent en Ile-de-France comprennent que leur point de vue est régional et non pas national...
  • Et quel rapport avec Vincent LINDON ?
  • Mais justement, il n'y a en aucun.
  • Peut-être BECKETT publié par son oncle, non ?
  • Rendors-toi, tu dis n'importe quoi.
  • Ben, Oh ! Les beaux jours, c'est çà, non ?

vendredi 28 août 2015

Forum littéraire.




  • C'est quoi la différence entre l'étrange et le fantastique ?
  • Ben, par exemple, l'autre jour, je suis allée faire des courses au Super U de Pleurtuit et dans leur coin journaux et magazines, je cherchais le magazine LUI du mois mais il n'y avait que des numéros du mois précédent et alors, dans une lueur presque surréelle, j'ai vu traîner sur un tas de magazines de Sudoku et de mots croisés, un numéro de la Quinzaine Littéraire. J'ai été étonnée, je l'ai pris, j'ai fait le reste de mes courses et arrivée à la caisse, la caissière était le sosie de Tiphaine SAMOYAULT, soit le sosie de la personne qui a repris la direction de la Quinzaine Littéraire depuis que Maurice NADEAU s'essaye à d'autres trucs. Voilà, cela c'est de l'étrange...
  • Et le fantastique ?
  • Ben, le fantastique, ç'aurait été que ce soit vraiment Tiphaine SAMOYAULT qui se trouve à la caisse.
  • T'es sûre de ce que tu dis ?
  • Ben, non … tu me demandes alors je te raconte ce que j'en ai compris... Si tu veux savoir des trucs « objectifs » qui sont demandés dans des examens de lettres, t'as qu'à lire, j'sais pas, le bouquin de TODOROV sur la question. Il me semble que je l'ai lu mais je n'en ai plus de souvenirs. Le mieux, c'est que tu te forges ta propre opinion, et pour cela t'as qu'à commencer par lire toi-même le fantastique et l'étrange dans le texte soit KAFKA, BORGES, SABATO, HOFFMAN, POE, MURAKAMI, CORTAZAR, YOURCENAR et j'en passe et en oublie.
  • Sans oublier la Bible, il y a quand même plein de passages étranges et fantastiques, surtout dans l'Ancien testament...
  • Et dans le Coran ?
  • J'ai entendu dire qu'il y a un passage dans le Coran qui raconte que Moise se balade avec la Providence et pendant qu'il lui tient tout un tas de discours sans doute édifiants ou peut-être moralisateurs, t'as la Providence qui fait plein de conneries, genre je tue machin, je renverse truc et Moise continue à parler très sérieusement et non seulement ne dit rien mais ne voit rien. Enfin, faudrait vérifier que cette histoire soit vraiment dans le Coran et que cela ne soit pas une blague qui m'ait été racontée.
  • Ouais, quoiqu'il en soit l'histoire est jolie.
  • Mais est-ce que ce n'est pas plutôt par des trucs sexuels que j'aurais accès à de l'étrange et du fantastique ?
  • Tu me demandes mon avis, moi je te dis qu'il faut commencer par lire. Après chacun fait comme il veut et son propre chemin...
  • Moi, je crois que le mieux pour y accéder, c'est la danse et la transe.
  • Moi, je trouve que le footing, enfin le jogging, enfin le running, enfin vous m'avez compris, c'est une voie facile d'accès, t'as juste besoin d'un short et d'une paire de baskets et hop c'est parti ! et petit à petit, ton corps va se modifier et tu vas avoir accès à d'autres réalités...
  • Je ne suis pas d'accord, il faut quand même avoir des chaussettes, un T-shirt et si t'es une fille un soutien gorge même si t'as presque pas de seins.
  • Moi, en tant que cheval, je peux courir tout nu ! Et si la police essaye de m'arrêter c'est parce que je suis un cheval pas parce que je serais tout nu !
  • Ouais, enfin, il faut quand même qu'il y ait des routes et des chemins pour courir dessus !
  • Je dirais même plus, il faut avoir un corps !
  • Vous vous trompez tous, la première porte de l'étrange et du fantastique, ce sont les mathématiques qui l'ouvrent !
  • Ah ! Henri POINCARÉ !
  • Oh, la la la, mais qu'est-ce qu'il brille, je suis obligée de plisser les yeux pour le regarder …
  • Ben, ouais, c'est un mec brillant, le POINCARÉ ...

samedi 22 août 2015

does painting lie ?


does painting lie ? par manuelleyerly

Je ne sais pas quoi en penser, ce doit être un blague nulle : la caf m'a envoyé un courrier sur mon compte web dans son site pour me dire que le montant de mon RSA avait été fixé à 451,24 euros (auparavant 452, 21 euros) !

la suite de la lettre m'indique les voies à suivre si je veux contester cette décision...

[çà fait combien 0,97 euro X 12 X nombre de personnes au RSA ?]

NDLR du 29 août 2015 : le magazine Challenges annonce lui une augmentation de 2 % du RSA en septembre 2015 avec un RSA qui atteindrait 524 euros et 16 cts ! WAOW !

Forum Agriculture


  • Il ne faut pas laisser les agriculteurs et les éleveurs seuls avec les gens du Front National qui les intoxiquent.
  • C'est-à-dire ?
  • Ben, les problèmes que soulèvent les agriculteurs et les éleveurs sont réels, et de là où je me trouve, je ne crois pas qu'ils demandent la lune. La difficulté est que si il n'y a que des personnes du FN pour discuter avec eux, ils formulent leurs problèmes d'une façon qui va dans le sens des intérêts de l'extrême droite et non pas dans le sens des intérêts des agriculteurs.
  • C'est une spécialité de l'extrême droite de superposer leur grille de lecture distordue sur des problèmes réels.
  • Je ne comprends pas.
  • Ben, par exemple, lorsque les agriculteurs et les éleveurs bloquaient des camions qui venaient d'Allemagne et surtout de Pologne si je me souviens bien, ils ne bloquaient pas des « camions étrangers », ils bloquaient des camions qui contenaient de la marchandise dont ils estiment à raison qu'elle leur fait une concurrence déloyale puisqu'issue d'un dumping social. Le problème n'est pas un problème entre des nations, le problème est un problème entre des modèles sociaux-économiques, pour le coup c'est un vrai problème politique.
  • Les personnes du FN leur glissent un vocabulaire qui n'est pas celui qui correspond aux problèmes qui sont les leurs. Et si un problème est mal formulé, c'est déjà mal engagé pour trouver la solution...
  • Grosso modo, la question n'est pas, par exemple, de « préférer acheter français », il est plutôt de préférer acheter à des personnes qui s'inscrivent dans un modèle économique et social qui correspond à nos choix, des sociétés sans esclaves et apparentés.
  • C'est un peu comme avec les produits fabriqués en Chine, quand tu vois les conditions de travail des ouvriers dans certaines usines, t'as pas envie de participer à cette saloperie.
  • Ou pour les crevettes provenant de Thaïlande ! J'ai vu un reportage à la télé sur le sujet, c'était horrible, tu voyais des bateaux au large des côtes de la Thaïlande dans lesquels sont employées des personnes issues de la minorité ethnique persécutée par les birmanspour pêcher la nourriture donnée aux crevettes. Enfin, « employées », c'est un grand mot, ce sont des camps de travail pire que ceux des nazis...
  • Voilà. Nous ne voulons pas de cela. Ni de près, ni de loin.
  • Pour en revenir à notre sujet, en France, même si certaines fermes sont un peu industrialisées, nous avons encore un modèle d'agriculture avec des paysans à qui la terre appartient. Les exploitations n'appartiennent pas à des fonds de pension ou d'investissement machin truc, sauf la ferme des mille vaches, si j'ai bien compris. Et cette notion, le paysan propriétaire de son exploitation, c'est important de le préserver.
  • T'es pas pour les kibboutz toi ?
  • Si, aussi, mais ce n'est pas contradictoire, les kibboutz appartiennent aux personnes qui y travaillent. Tu comprends la différence ?
  • Et pourquoi c'est important l'agriculture ?
  • Ben, tu vois la richesse dans le monde provient de la nature. C'est l'élément premier. Après tu peux créer des richesses qui en découlent, mais tu ne pourras pas en créer sans. Les apprentis sorciers qui croient qu'ils pourront créer de la richesse ex-nihilo, sont des imbéciles.
  • Donc ceux qui travaillent avec la nature sont des personnes super importantes, alors ?
  • Ben, ouais.
  • Et pourquoi ils ne le disent pas ?
  • Ils s'occupent de faire pousser des légumes, de faire grandir le bétail, de traire les vaches, de sélectionner les graines, etc.. Il ne leur est pas demandé de s'occuper de rhétorique.
  • Ce serait cela alors la trahison des clercs ?
  • Peut-être.
  • Je crois que j'ai trouvé une bonne formulation : à l'instar des paysans du Tiers-Monde, les paysans de nos campagnes demandent aux industriels de l'agroalimentaire et de la distribution de pratiquer avec eux un « commerce équitable » afin qu'ils puissent vivre décemment de leur travail.
  • Est-ce que « Tiers-Monde » est une expression qui s'emploie encore ?
  • Ouais, bon, alors , euh, «  les paysans de nos campagnes demandent à ce que le commerce équitable s'applique aussi à leur production », bon, faudrait affiner, mais avec l'idée de « commerce équitable », on évite le piège nationaliste, ce merdier de l'extrême droite, me semble t'il.
  • Et nous, nous ne voulons pas d'un pays sans paysans. Un pays qui ne vit que du tourisme, c'est un faux pays, un pays kitsch, un magasin de souvenirs...
  • Une bulle avec de la neige, tu veux dire ?

jeudi 20 août 2015

FORUM EUROPE



  • Bon, j'ai lu Le Monde Diplo de ce mois et tout leur dossier sur la crise grecque mais bon, je reste sceptique sur leur argument et j'ai tendance à comprendre la position des allemands.
  • C'est quoi cette  « position des allemands » ? Je ne connais pas, c'est comment ?
  • Je veux parler de la position des allemands concernant la monnaie européenne et sa « fabrique »...
  • Ah ...
  • C'est-à-dire ?
  • Par exemple, dans un article du Monde Diplo, Serge HALIMI compare, comme d'autres l'ont fait, la dette grecque et la dette allemande de l'après guerre de 14-18, il parle de POINCARÉ, de l'occupation de la Ruhr, etc.. Cependant, ce que tous ces nobles esprits semblent ne pas comprendre ou oublier c'est que contrairement à l' époque de POINCARÉ, de nos jours, la monnaie ne vaut rien. La dette allemande de l'après guerre 14-18 vaut son poids d' or, la dette grecque est d'abord une suite de chiffre et la croyance que nous avons et partageons dans ces suites de chiffres comme valeur d'échange.
  • Tu recommences ton délire « l’argent est devenu une religion », t'en as pas marre ?
  • Ben, ce n'est pas un délire, c'est le réel …
  • à mon avis, VAROUFAKIS avec son projet des « I owe you » partage le même point de vue.
  • Alors si j'ai bien compris cette idée, elle dit que l'argent étant devenu une religion, il faut comprendre que son clergé est corrompu et qu'il nous faut l'équivalent d'une « réforme ». Les règles d'or ayant valeur de constitution pour la monnaie, elles pourraient faire office de texte d'évangiles, c'est cela ?
  • Je ne sais pas trop, toujours est-il qu'ils essayent bien de donner à l'argent une valeur hors champ démocratique, hors discussion, avec un statut divin.
  • Le truc que je ne comprends pas c'est que plus de 80% de la population mondiale n'a pas d'argent par conséquent n'a aucun intérêt à croire en cette religion, si l'argent n'était qu' une religion alors la majorité des être humains auraient intérêt à ne pas y croire...
  • Ben, ce n'est pas si simple, premièrement il est récent que l'argent ne vaille plus rien du tout, n'ait plus une équivalence en une richesse naturelle, deuxièmement beaucoup de gens n'ont pas rien mais un peu et donc n'ont pas envie de le perdre, troisièmement l'argent c'est pratique pour la vie de tous les jours, il n'est pas nécessaire à chaque fois de renégocier des équivalences entre chaque produits et/ou services et surtout, quatrièmement, les populations sont soumises à de fortes propagandes leur cachant cet angle mort de la monnaie.
  • Et donc, ta réforme « luthérienne » ou « calviniste » de la monnaie ferait que l'ingénierie financière travaille non pas à enrichir le capital et ses ingénieurs mais les biens communs, c'est cela ou je n'ai pas compris ?
  • Je crois que vous faites erreur, la monnaie de nos jours est indexée sur le pétrole, c'est l'équivalent de l'étalon or, ne me demande pas comme cela marche, je n'en sais rien, mais c'est ainsi.
  • J'ai compris : c'est par les dettes que l'équivalence-pétrole se fait.
  • Et alors l'arrivée des chinois sur le marché de la dette auraient chamboulé le truc ?
  • Pas sûr... les chinois ont besoin de pétrole..
  • Ce n'est pas plutôt par le prix du baril de pétrole fixé en dollars que l'équivalence se fait ?
  • Ah, ouais, peut-être... Je me souviens qu'en 2008, me trottait dans la tête la phrase qu' « il faut fixer le prix du pétrole en euro ». Il me semble qu'à l'époque, les Etats-Unis étaient au fond du trou et que l'euro aurait pu prendre une place de monnaie d'échange internationale plus intéressante que le dollar.
  • Je me souviens que dans les années 2000, je me disais souvent que les responsables européens faisaient tout le contraire de ce qu'ils auraient du faire et que, bien souvent, ils prenaient d'emblée la position de vassal des USA et non pas d'égal et ce avant même d'avoir discuté de quoi ce soit ou ne fût.
  • T'es sûre que fixer le prix du pétrole en euro ne concernait pas plutôt les transactions d’achat de pétrole avec un pays sous embargo ? Parce que si cela avait été le cas, le tribunal de New York n'aurait pas pu réclamer quelque chose comme un milliard à je ne sais plus quelle banque française.
  • Ouais, mais comment aurais-je été au courant ?
  • Ben, de toute évidence, la phrase qui te trottait dans la tête s'était trompé de tête !
  • Ces problèmes de psychisme quantique me fatiguent...
  • Dans le cas de l'amende infligée par le tribunal de New-York à peut-être la BNP, moi, je ne comprends pas pourquoi la banque paye...
  • C'est ce qu'on appelle « les avantages d'une position hégémonique ». Et tu n'as pas tous les jours un De Gaulle qui conteste cette position en demandant, par exemple, à ce qu'on lui donne de l'or à la place de ses dollars qu'il a dans les caisses du Trésor public français puisque soit disant ce serait pareil ..
  • Ouais, OK, blabla, à l'époque, c'était facile, blabla, mais aujourd'hui , tu ferais comment ?
  • Ben, à l'époque où l'économie américaine était dans le trou, il y avait des marges de manœuvre. Ceci dit, je peux me tromper.
  • Est-ce que le fait que la monnaie d'échange internationale soit étalonnée sur le pétrole via la fixation du prix du baril serait une des raisons pour lesquelles la sortie des énergies fossiles a été si compliquée à démarrer dans les esprits.
  • Je n'ai pas compris.
  • Ben, si réfléchis, parce que le prix du baril de pétrole était la pierre angulaire de tout le système financier international.
  • Quoi, la pierre philosophale ?
  • Et alors maintenant que la sortie du tout-pétrole est envisagée sérieusement dans nos économies, les pays pétroliers commencent à s'armer et à se chatouiller méchamment.
  • Je ne comprends pas.
  • Si je comprenais tout ce que je disais, ce serait soit trop facile, soit trop affreux,
  • Mais pourquoi s'armeraient-ils ?
  • Parce que personne ne veut perdre un pouvoir démesuré...
  • Je ne suis pas d'accord : dans l'Histoire, il y a toujours eu des personnes éclairées, dans les moments critiques, cependant il vaut mieux jouer les cartes de la stabilité : mieux vaut un centre gauche mou que l'extrême droite, mieux vaut des structures européennes un poil techno que le chaos...
  • Et nous en revenons au point de départ, je suis plutôt d'accord avec les allemands sur les questions monétaires.
  • Ouais, enfin, vous ne m'avez pas convaincu ...moi, je crois en l'agriculture et l'élevage, le reste, je ne comprends rien ou je n'y crois pas …
  • Parce que le reste c'est de la littérature, comme se plaisait à dire notre père. ...

samedi 15 août 2015


trouver chaussure à son pied par manuelleyerly

Est-ce que les gens de chez Charlie-Hebdo peuvent employer une partie de leur « trésor de guerre » à aider à maintenir des exploitations agricoles et d'élevage au bord de la faillite et donc d'un certain modèle agricole malgré la guerre économique que leur fait l'autre modèle pour les étouffer et ce parce que Charlie aime les côtelettes, non ?

(et en tant que don privé, il ne pourra pas y avoir de problème d'aide déloyale par rapport à la concurrence, pour ce que j'en ai compris, mais bon, je suis quand même un cheval, alors ...)

Proverbes et expression du XXI e siècle :


L'habit ne fait pas le moine mais il permet de rentrer dans le couvent et d'y séduire toutes les novices,


Celui n'a rien ne vendra rien,
Celui qui a tout ne pourra pas vendre tout,
Celui qui a beaucoup ne pense pas à rien,
Celui qui n'a rien peut penser beaucoup,


Stupide comme un Julian ASSANGE, (variante : aveugle et sourd comme un Julian ASSANGE).

HAÏKU


Ils firent du footing,
puis du jogging,
avant de se mettre au running,
Bref, ils courent toujours
après l'amour.
[commentaire technique : Ce n'est pas plutôt « avant » parce qu' « après », en général, ils sont crevés!]


Thèmes de prochains Forums :


  • Comment écouter Europe 1 sans se taper ou se farcir trop de pubs ?
  • Que pensez de la rubrique Culture sur Google Actualités ?
  • Y a t'il un moyen d'orienter les jeunes qui veulent faire le jihad vers des brigades internationales de nettoyage des océans et des sommets montagneux ?
  • Nos façons d'organiser le travail sont-elles majoritairement conçues selon de modèles d'organisation d'inspiration faciste ?
  • If you're alphabet, who will take care about numbers, then?
  • La classe moyenne n'existe pas,
  • Les bonus DVD ont-ils tué le cinéma ?
  • Une pipe est-elle l'équivalent d'un cunnilingus ? La position dite du 69 est-elle le summun de l'égalité entre les sexes ou un leurre pour amants laborieux ?
  • Pourquoi Julian ASSANGE ne demande-t'il pas à divulguer les plans des états-majors des armées chinoises, russes, sud coréennes, etc. ?
  • Est-ce que quelqu'un peut acheter une console de jeux vidéos à Julien COUPAT afin qu'il joue à la guéguerre pour qu'une une fois passé cette ivresse, il puisse se découvrir vouloir vivre en paix avec ses contemporains ?

FORUM LA FIERTE DES BAS REVENUS.




  • Je suis assez contente cette année, j'ai trouvé pas mal de fringues grises et noires en soldes et presque tout le temps à ma taille, c'est chouette, parce qu'être toujours habillée en violet, vert ou jaune fluo, une taille en dessous ou deux tailles au dessus, ce n'est pas toujours facile à assumer, surtout en vieillissant !
  • Ouais, à mon avis, les mecs et les nanas qui ont fixé les dates des soldes cette année, ils avaient fumé du hash ou alors ils étaient amoureux parce que l'été n'avait même pas commencé que c'étaient déjà les soldes, résultat : t'avais des fringues noires et grises, taille moyenne, en solde à moins 70% dès le début des soldes !
  • Moi, en tout cas je n'achète plus les chaussures de randonnée fabriquées en Chine à deux euros en solde à moins 70%. Tu transpires comme une dingue dans ces chaussures, puis soudainement elles se décollent, t'as carrément plus de semelles sous le pied et ce, bien sûr un jour de pluie où t'es encore à dix kilomètres de chez toi ! Tu te retrouves comme dans « la ruée vers l'or » de Charlie Chaplin avec des lacets autour de la chaussure pour tenir la semelle ! Au XXIe siècle !
  • Ce sont des chaussures de randonnée pour des personnes qui font une journée de randonnée dans l'année : ils ont l'apparence de l'équipement sur les chemins et ont moins l'air de gros touristes ringards. Quant aux chaussures que tu mets tous les jours, mon papa me l'a toujours dit : «  les chaussures, c'est important, faut pas mégoter ! » 
  • Ouais, enfin, c'est facile à dire. L'autre jour, dans un magasin de sports, j'ai essayé des modèles de baskets chers. Mais même à 50%, cela reste quand même hors de prix. Certaines, tu ne comprends pas pourquoi elles sont chères, elles sont à peu près comme les pas chères sauf que t'auras pas besoin de changer la semelle intérieure, mais d'autres .. ah, ouais, génial, carrément des chaussons, ou des sortes de seconds pieds mieux équipés que tes propres pieds. Elles sont hyper légères.
  • Ils font des ces trucs maintenant, j'ai vu des T-Shirts qui t'hydratent la peau et des collants qui te rafraîchissent les jambes !
  • Ce sont des trucs conçus pour les personnes qui passent leur temps dans des bureaux climatisés, je crois.
  • T'es sûr que ce n'est pas encore un truc pour gagner de la compétitivité : si je n'ai plus de temps à perdre dans ma salle de bains à me passer de la crème sur le corps puisque mes fringues le feront à ma place, je peux passer encore plus de temps au bureau à lire des mails qui n'ont aucune importance et aucun intérêt si ce n'est me maintenir dans le grand flux de la connerie mondialisée …
  • Finalement, nous sommes plus heureux, nous les pauvres au chômage !
  • C'est surtout parce que nous n'habitons pas en ville mais au bord de la mer. Comme dit une caissière d'un magasin discount près de chez moi « faut pas oublier qu'on a la chance de vivre dans un décor de cartes postales ! »
  • Je le dis toujours, je me trouve moins conne depuis je vis sous le seuil de pauvreté...
  • Eh, t'es pas pauvre, t'as une maison !
  • ben, ouais, je me considère pas comme pauvre mais bon, l'autre jour, je lis un article dans le journal au sujet des personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, un article plein de pathos et de commisération pour ces gens-là et tout à coup, je comprends que d'après les chiffres, j'en fais partie et alors, tout le pathos au sujet des pauvres me semble ridicule … Eh, pousse-toi avec ton pathétique qui dégouline, tu me défrises ...
  • Je suis désolé pour l'ONU, t'es pas pauvre …
  • Ouais, enfin ce serait difficile de dire que nous sommes riches quand même ...
  • Bah, on a quand même un bon capital culturel.
  • Faudrait vérifier, c'est vite dit, si cela se trouve nous avons tout oublié ou ce que nous savions était tout faux.
  • Ouais, mais nous nous souvenons l'avoir su et cela ….
  • C'est inestimable, bien sûr.

mercredi 12 août 2015

Note technique en direction de Michel SAPIN et EuclideTSAKALATOS. (copie à Wolfang SCHÄUBLE)

Dans l'espace euclidien, les droites parallèles se rencontrent à l'infini. C'est d'ailleurs cette idée qui a permis en peinture l’apparition de la perspective et donc toute la Renaissance italienne puis européenne. Vous pouvez bien sûr choisir de vous placer dans un espace non euclidien pour vos calculs mais comme l'a dit Henri POINCARÉ, l'espace euclidien est celui qui correspond le mieux à nos sensations et perceptions. Ainsi, dans l'infini de la dette grecque, il devrait être possible d'établir un point de fuite afin de trouver une perspective pour l'Europe du XXIe siècle et sa Renaissance reboot.


mardi 11 août 2015

Il était une fois trois filles superbes qui avaient décidé de s'engager dans la police


il était une fois trois filles superbes qui... par manuelleyerly

FORUM GAUCHE




  • après Emmanuel TODD en scientiste tout juste sorti du XIXe siècle nous expliquant à l'aide de cartes que la Terre est carrée et les manifestations du 11 janvier 2015 islamophobes, nous avons maintenant Julien COUPAT, le militant d'extrême gauche qui se tient bien dans les médias et qui, d'après le journal Libération du 10 août 2015, considérerait, en creux, le mouvement du 11 janvier comme une démarche pacifique qui nécessite d'être combattue « Il faut se souvenir comment le pacifisme, dans les années 30, a mené à la collaboration. » aurait-il déclaré...
  • Ouais, bon, faudrait lire l'interview que ce brave garçon a donné à l'obs parce que « considérer en creux » c'est assez flou comme prise de position...
  • Là, où les journalistes se trompent est que le 11 janvier 2015 n'a pas donné naissance à un mouvement, c'est une manifestation. Les peuples ont manifesté quelque chose que tous les commentateurs qui monopolisent les médias ne disent ni ne montrent jamais.
  • Je me suis moqué de Georges CLOONEY parce que bon, je trouvais qu'il faisait trop de pub pour NESPRESSO, qui est quand même le cristal de l'arnaque du consommateur par l'agrobusiness, pour être crédible en « Charlie », mais bon, il faut reconnaître que c'est quand même lui qui a le mieux résumé, à ma connaissance, dans une parole publique ce qui s'était passé ce jour-là (Cf. là)
  • Bah, faut pas lui en vouloir au Georges CLOONEY, c'est un américain, il n'a pas lu Jean ZIEGLER dans le texte quand il était petit.
  • Le Julien COUPAT, ce mec, je le sens pas, ou du moins je trouve qu'il sent trop le « petit père des peuples » en puissance. Je n'ai pas trop suivi ce qu'il raconte dans les médias, mais je me souviens avoir essayé de lire l'interview qu'il avait donné au journal LE MONDE je ne sais plus quand, quand il était sorti de prison ou qu'il y était encore, j'avais trouvé cela illisible. Mais bon à l'époque, quasiment tous les journaux étaient illisibles. Le mec était à fond dans le personnage que les médias lui attribuaient, genre prisonnier politique, il était à fond dans le spectacle. T'avais les divas et les ténors de la gauche intellectuelle lyophilisée qui tenaient là leur héros et qui se branlaient de mots, tout cela m'avait semblé hautement ridicule.
  • « Gargariser de mots » c'est plus joli que « branler », non ?
  • C'est pas exactement joli comme histoire ...
  • Je me trompe peut-être mais je n'ai jamais rien entendu ou lu de COUPAT concernant la vie carcérale. Les PUSSY RIOTS, au moins, quand elles sont sorties de leur camp et pour ce que j'en sais, elles n'en avaient plus rien à foutre de faire des concerts, ce qu'elles voulaient c'était parler des camps en Russie et agir pour qu'il n'y en ait plus. Mais le COUPAT sur la vie carcérale, rien. Que dalle... Enfin je peux me tromper.
  • C'est un bon client pour les médias, je te dis. Un excité, qui branle du vent. Moi, leur texte « l’insurrection qui vient » j'avais trouvé cela nul, et alors pas du tout actif comme texte, niveau viral, zéro.
  • Dans l'article de Libé, il relate des propos où le COUPAT ne parle que de l'Etat, le type il a mangé des bouquins et il les dégueule. C'est lui en s'opposant à un « Etat » qu'il pare de tous ses fantasmes qui lui donne une consistance que l'Etat de nos jours est bien loin d'avoir . Déjà, il parlerait de structures technocratiques, on comprendrait mieux. C'est quoi son point de vue sur l'exploitation commerciale des données personnelles ? C'est quoi son point de vue sur l'agrobusiness ? C'est quoi son point de vue sur la surpopulation carcérale ? C'est quoi son point de vue sur l'argent public et son utilisation ?C'est quoi son point de vue sur la police ? C'est quoi son point de vue sur le chômage ? Etc.. Non, le type, en bon étudiant laborieux, il récite ses petits prêches de l'extrême gauche de papa « Etat fasciste », « Crs SS », ce type pue le petit commissaire pour l'éducation des peuples.
  • Ce qui m'effraie le plus, c'est que t'as l'impression que le mec croit encore à la tabula rasa !
  • Apprends le HTML, eh crétin !
  • J'ai trouvé : le Julien COUPAT c'est de l'opérette d'Extrême gauche...
  • Je crois qu'il vise plutôt l'opéra ...
  • Je vous trouve un peu dur, en fait vous n'en savez rien, vous ne les suivez pas les gens de Tarnac.
  • Non, on s'en fout.
  • Mais qu'est-ce que vous voulez dire ?
  • Nous nous sommes démocrates, arnacho-démocrate, cela signifie pour nous que les institutions doivent travailler dans le sens de l'intérêt général, et les peuples doivent se les approprier. Quand le 11 janvier 2015, les manifestants se réconcilient avec leur police, c'est très important, les policiers sont issus des classes populaires, ce sont des personnes et s'il n'y a pas de fracture entre les personnes et leur police alors ce sera difficile pour les profiteurs de guerre qui ont intérêt à semer le chaos à faire que les gens de la base quelque soit leur nationalité ou leur religion s'assassinent entre eux.
  • L'empathie de personne à personne. C'est une des raisons pour lesquelles ont été mis en place les logiciels de situation et de dialogue dans les centres d'appels, pour que les mecs et les nanas soient obligés de recourir à des textes déjà écrits et restent dans des relations agressivement commerciales, pour qu'il n'y ait pas d'empathie de personnes à personnes.
  • Ouais, mais bon, t'as aussi des personnes qui essayent de profiter de l'empathie des autres.
  • Non, cela c'est de la séduction, pas de l'empathie. L'empathie c'est quand les deux personnes à égalité l'éprouvent ; dans mon exemple c 'est quand la personne dans le centre d'appels entend quelqu'un se plaindre d'une crasse que lui a faite son opérateur de téléphonie par exemple et cesse alors de défendre son employeur dont elle sait qu'il est pourri et accepte de reconnaître les droits de la personne à l'autre bout du fil téléphonique car elle aussi est une personne.
  • Ah, je comprends mieux.
  • Par ailleurs, nous sommes contre la mise en spectacle d'émotions « politiques » qui remplacerait les débats politiques, les débats concernant l'organisation de la vie dans la Cité.
  • Mais le 11 janvier c'est une émotion !
  • C'est une manifestation, c'est un trou dans le récit médiatique, comme l'irruption d'un réel qu'on voudrait cacher.
  • c'est—à-dire ?
  • Grosso modo, les gens peuvent vivre ensemble et en paix, ce sont les profiteurs de guerre qui s'emploient à les exciter les uns contre les autres et qui leur demandent non pas de faire société mais de prendre les meilleures places dans la course à l'échalote sociale.
  • Donc pour vous, COUPAT fait partie du spectacle ?
  • A fond. Non, mais, regarde PODEMOS, dans le LIBE du même jour, il y a un article sur PODEMOS interdisant la corrida ! Non, mais les mecs, il n'y a pas plus urgent ? Si ce n'est pas du spectacle, c'est quoi ? Ce sont des intellectuels qui se sont nourris à de la gauche politique lyophilisée, ils n'entravent que dalle du monde réel, du management psychique dans les organisations qui fait se pendre ici ou là des innocents, déraper d'autres vers de l'assassinat de masse ou du « dijhad en kit », etc...
  • Tu dis cela parce que t'es pas un taureau...
  • Non, je suis un cheval. Mais attends, ils pourraient se battre contre les fermes industrielles s'ils défendaient vraiment la cause animale. Ces gens-là travaillent les symboles comme si nous étions au XIXe siècle, ils puent les commissariats à l'éducation des peuples à mille lieux et ils se font manipulés par l'extrême droite.
  • T'es sûre de ce que tu racontes ?
  • Comment le pourrais-je ?




forum « l'éthique expliquée aux enfants. »




  • dis, c'est quoi l'éthique ?
  • L'éthique, c'est avoir une conscience morale dans ses actions. Une sorte de dix commandements qui guide tes faits et gestes.
  • Par exemple ?
  • Ben, je ne sais pas, par exemple, quand je fais de la peinture à l'oeuf, je n'achète pas pour autant des oeufs de poules élevées en cage bien qu'ils soient moins onéreux car je suis contre le fait que soient élevées des poules en cages, donc j'achète des œufs de poules élevées en plein air, ou label rouge, ou bio. Cet acte n'est pas guidé par un choix économique mais par un choix éthique.
  • C'est-à-dire ce que je fais a des conséquences donc je ne fais pas n'importe quoi, c'est cela ?
  • Oui, mais il y a aussi une dimension que tu donnes à tes actes. C'est-à-dire qu'il n'est pas possible de t'obliger à avoir un comportement éthique, il est possible de t'inciter à en avoir un mais tu dois dans un premier temps, prendre conscience et adhérer à des idées qui œuvreront dans tes actes.
  • Mais ce n'est pas toujours simple. Par exemple, si tu as des enfants à nourrir et vêtir, alors parfois tu dois choisir entre avoir un comportement éthique ou garder ton boulot qui te permet de nourrir et vêtir tes enfants.
  • Pourquoi ce n'est pas un comportement éthique de nourrir et vêtir ses enfants ?
  • Si, tu as raison...
  • Par exemple, lorsque Nikos SALIAGAS promet de se promener en string sur les Champs Elysées pour que l'équipe de foot grecque gagne sur celle de peut-être la Côte d'Ivoire au Mundial 2014 et qu'il ne tient pas sa promesse alors que l’équipe grecque a gagné le match, il n'a pas un comportement éthique, c'est cela ?
  • Disons qu'il rompt un serment, qu'il porte une ombre à sa parole,
  • Et c'est grave ?
  • Oui et non, cela le concerne.
  • Ben, l'équipe de foot grecque aussi, parce que le match suivant, ils n'ont pas gagné ! Et puis cela fout tous ceux qui l'ont écouté et cru plus ou moins un peu dans la merdre ! Moi, je dis que, dans une prochaine vie, Nikos SALIAGAS se réincarnera en Chippendale pour compenser le manque à sa promesse de supporter de foot dans cette vie.
  • Ouais, mais cela ce n'est pas de l'éthique c'est du bouddhisme...
  • Bah, il lui reste au Nikos toujours la possibilité de tenir sa promesse dans cette vie, cela pourrait même peut-être faire remonter la bourse d'Athènes, qui sait ?
  • Les bourses de qui ?